Aller au contenu

Bienvenue sur Kuretar

Battle For Azeroth est désormais live sur notre serveur. Profitez de nouvelles aventures RP sur les continents en guerre d'Azeroth.

Bienvenue à Boralus

Profitez du Sanctuaire Alliance pour rejoindre Boralus et ses méandres politiques, comment permettre à Kul'Tiras de sortir de sa situation ?

Kuretar Display Searcher

Réalisez de nouvelles forges d'items dont vous n'avez peut-être jamais eu connaissance grâce à notre dernier outil que vous trouverez dans les Utilitaires de la Forge !
Flash Infos
  • Hello !
  • Bienvenue sur le nouveau forum ! N'oubliez pas de lire tous les nouveaux topics :)
Baron

[Boralus] Nouvelles du Haut-Quartier

Messages recommandés

Posté(e) (modifié)

 

witcher-art-city-13.png

 

Ce post a pour objectif de proposer un lieu de diffusion des différentes actions importantes en rapport avec la noblesse ou simplement le Haut-quartier. Il s'adresse donc avant tout aux acteurs de la scène nobiliaire Kultirassienne, mais également a n'importe quel personnage en relation avec celle-ci, de près ou de loin, dont une action pourrait avoir une résonance publique.

Révélation

Petite précision avant tout, il s'agit ici de développer des événements avérés et non des rumeurs ! C'est un post actions-rp en relation avec le RP noble en somme.

Voici tout de même quelques petites règles afin d'éviter les débordements et autres soucis du même genre :

sDVtWwS.png Les nouvelles doivent être rédigées au passé composé puisqu'il s'agit, à priori, de faits ayant déjà eu lieu IRP et qui sont sûrs. Exemple : "Le capitaine de la garde a obtenu la seconde place au tournoi Howard."

sDVtWwS.png L'information doit avoir été vue par un certain nombre de gens et surtout pouvoir être vérifiables auprès des autorités, de la population, etc.

sDVtWwS.png Le fait doit avoir eu lieu pour pouvoir être listé, cela dit, certaines parties peuvent bien sûr rester dans l'ombre si elles ne sont pas connues du grand public. A noter que quelques indices menant à une possibilité de les découvrir peut toujours donner du jeu !

sDVtWwS.png Comme pour les rumeurs, il est important de délimiter une zone de propagation de l'information. Jusqu’où peut-on en entendre parler ?

4412476_orig.png.2c3c8c7f9746ea02973aa513c92757d8.png

Modifié par Baron
  • Like 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

_____
Maison Dupont - Mort de Benjamin.
_____

Pour les habitants du Haut-Quartier, la Maison Dupont était une maison respectée car elle habitait en son sein une famille de militaire spécialisé dans la sûreté et dans la fidélité des valeurs Kultirassienne. Cependant, les récentes nouvelles qui avaient pesé sur cette maison était sombre et amenait pour ceux qui connaissait la famille, un sentiment de deuil.

Durant la soirée du dimanche dix-sept de l'an trente-trois, le père de la maison Dupont était décédé d'une maladie grave lors de son service. Le corps de Benjamin avait été retrouvé en plein centre de l'allée de la Voie du Marin a vingt-deux heures et quarante-trois minutes.

Les connaissances de la famille Dupont avaient rendu visite à Benjamin entreposé au sein de la Caserne pour apporter leur minute de silence. Sa femme, Béatrice et sa jeune fille Krystina Dupont était encore en deuil lors de leur départ mutuel de la Caserne.

 

 

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

16b17efa691807f714ab82a2d34ecfac01.png

jZseuU1.png?noredirect

 

Suite à l'émeute ayant récemment secoué le débarcadère Nord et l'afflux de réfugiés drustvaris, les racontars se font nombreux. On imagine bien aisément que toute la ville discute sous cape des événements passés et que certains tablent sur ceux à venir. Là où ils se complaisent d'autres agissent, c'est notamment le cas de la Dame Ladimore qui prendra l'initiative de faire un don conséquent à l'Orphelinat de Boralus, "la Risée", donnant ainsi l'opportunité à l'établissement de se ravitailler plus largement, d'effectuer des réparations dans les locaux et autres chambrées. 

 

jZseuU1.png?noredirect

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

_____

Le remède contre le Venin de la Horde

_____

C'est dans la chaleur du couchant que le Connétable venait de prendre la route pour la Capitale, mais alors que celui-ci se tenait déjà bien loin, c'est par des explosions que sonnait le Glas de nombreuses personnes, habitants et domestiques, gardes et protecteurs : la plupart subissaient le même sort atroce infligé par l'adversaire venu de l'Ouest, celui-ci déversait son venin sur nos terres, apportant avec lui "Feu et Sang".

Aujourd'hui, l'on racontait les exploits grandioses de quelques héros, on nommerait à ce jour Dame Daerian, la Dame Sanglante et malgré l'inutilisation temporaire de ses jambes, la Dame ordonnait déjà les reconstructions pour la seconde fois de ce Domaine prestigieux qui s'élevait dans les montagnes bleues avant l'attaque. Aussi, elle faisait conduire trois diligences en direction de la Capitale ou/et des camps de réfugiés offrant en personne -qu'importe les blessures - mets et couvertures aux Drustvari.

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du mouvement, enfin !

resize.png

L'agitation règne dans le Haut-quartier. Épargné par les grondements du peuple et la misère crasse des plus pauvres, l'île des élites de la capitale se trouve pourtant en pleine effervescence. Les causes de tout ce remue-ménage ? Elles ne semblent pas encore connues du grand public. Mais leurs conséquences sont amplement visibles : Les cadets de l'Académie ont cessé leurs descentes nocturnes habituelles sur les cafés et autres tavernes de la haute-ville, plus que jamais mobilisés par une formation intensifiée entre les murs ayant autrefois fait la fierté de Daelin Portvaillant : L'Académie. A cela s'ajoute le manège incessant de valets et de soldats rassemblant des chariots bâchés en dehors de la ville, près de Passegué, alors que les premières tentes et palissades se dressent déjà autours. Bien sûr, pareils événements ne peuvent qu'attiser les rumeurs...

resize.png

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les capes rouges ? Ici ?

_____1141473075_BlasonHellington.thumb.png.b8edd2d3f90cced29996040ec1c4e4ce.png_____

 

Alors que vont et viennent les différentes rumeurs et autres "on-dit" au sein de la Capitale; alors que le manège de valets et de soldats se fait apprécier au sein de Passegué et que des tentes se dressent, un étrange cortège semble arriver, venant directement du nord, en ce début d'après-midi. Des bannières rouges et vertes, à l'ancre dorée, se présentant au loin, dont quatre cavaliers semblent être à leurs têtes. Ces nouveaux arrivants, que les passants et autres "commères" leur donneront le plaisant sobriquet de "Les capes rouges", semblent prendre la direction de la Caserne.

Ainsi dont, un défilé de ces fameuses capes rouges se faisaient admirer, portant caisses, tirant chariots bâchés et autres conteneurs au sein de la Caserne. Surement une nouvelle conséquence des causes qui font qu'un tel rassemblement ait lieu.

 

_____1141473075_BlasonHellington.thumb.png.b8edd2d3f90cced29996040ec1c4e4ce.png_____

 

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

qfoe.png

rv3p.jpg

 

Boralus est une capitale des plus fascinantes. Un subtil contraste entre les plus beaux quartiers, navires et rues du royaume humain mais aussi des corridors urbains peu fréquentables et autres repères de misère. Dernièrement les crises qui frappent l'ensemble du pays ont atteint les portes de la cité : l'arrivée de l'Alliance qui déboussola une partie de la population, la mise au fer de la cadette des Portvaillant, ou encore récemment l’afflux important de réfugiés de Drustvar. Quand toutes ces nouvelles arrivèrent aux oreilles des Peinsbourg ces derniers décidèrent d'aider la capitale et les gardes de l'Amirauté.

Tard dans la soirée du mardi 4 avril de l'an 33, un navire portant l'emblème des Peinsbourg est arrivé d'Havre-Galion. Amarré au quai de la caserne Portvaillant, les officiers ont préparé la descente. De son bord une brigade militaire a pu prendre pied, amenant canons, armes et vivres pour eux mais aussi pour la population. Dirigés par le chevalier Iris Vivecaraque, vassale des Peinsbourg, les soldats garde-mers ont rejoint leurs frères d'armes de la capitale. Clairon Peinsbourg se dirigea vers le cœur de la caserne où il a pu trouver un officier en poste et une bureaucrate rigoureuse.

Les fils et filles d'Havre-Galion sont arrivés dans l'objectif de soutenir l'armée et le peuple de l'île du mieux qu'ils le peuvent. Et ils le feront avec une détermination et un sens du devoir sans pareil. Un certain pourcentage des récoltes annuelles fut ainsi offert à Boralus, qui depuis le mutisme des Chantorage, commence à manquer de vivres. Bien que la quantité finale ne soit même pas un dixième des productions de la vallée septentrionale, cet apport est non négligeable dans une situation pareille. Les plans de batailles commencent à se dessiner pour les soldats des Peinsbourg.

Pour l'heure la majorité de la brigade se dirige vers Passegué. Là-bas les hommes ont dressé un campement près de l'entrée nord du petit bourg. Plus que des rumeurs il semblerait que leur attention soit portée vers la Vallée Chantorage et les troubles locaux.

 

qfoe.png

Modifié par Kairan Corseau
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des patrouilles ! Enfin !

973184756_Manteauxrouges.JPG.147b70a1a6cb0ed86a02c176524d93a0.JPG

 

Plusieurs semaines se sont écoulées depuis que les manteaux rouges ne firent leur première apparition. Toutefois, après une arrivée marquant les esprits, nulles nouvelles d'eux depuis lors. Quelques passants assurent en avoir vu quelques uns quitter la caserne, tandis que les rumeurs vont et viennent sur eux. Certains disent qu'ils seraient là pour la protection tandis que d'autres assimilent le fait du port d'une cape rouge, pour indiquer les actions peu "respectables" de ces derniers. 

 

Cependant, depuis ce matin, les premières patrouilles firent leurs apparitions, les soldats marchant avec une discipline militaire sans pareille. Les patrouilleurs, composés uniquement de manteaux rouges, suivent alors un parcours classique de garde, montrant ainsi que leur présence est avant tout, une présence pour la sécurité des citoyens et de Boralus. Tout du moins, c'est le discours tenu, dès lors que des citoyens osent s'approcher d'eux, afin de poser leurs questionnements...

 

a65d784f.png.6b52d1add5236760a97909f387ed8ba4.png

 

  • Like 5
  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

ahtv.png

 

 

Peu de temps après avoir déployé Dame Vivecaraque et la brigade de la Croix, Clairon Peinsbourg alloua quelques soldats à la garde. Ce soutien naturel et approprié s'est vu accompagné d'une proposition au capitaine Cascan. Après avoir enquêté et observé en amont les incidents qui se sont déroulés depuis quelques semaines, il s'est avéré que la garde n'était actuellement pas formée aux combast de guérilla urbaine. Ainsi l'ajout de sessions d'entrainement spéciaux aux gardes, cadets et officiers de terrains de la caserne ont été lancées. Ces derniers temps les gardes ont été agressés violemment et notamment par des lancés en tout genre de la part des bas quartiers, citoyens de Méchumide ou de la Pointe du Crochet. L'arrivée en masse des réfugiés de Drustvar n'a pas arrangé le climat de Boralus.

La première session de formation (le 24 Avril de l'an 32) du Seigneur Peinsbourg s'est achevée. Le thème des exercices et entraînements en situation semi-réelle se basaient sur la collaboration entre équipier. La complémentarité entre tireur et protecteur était le maître mot. Le principe était de former des équipes de deux, qui s'affrontèrent au terrain d'entrainement de l'Académie Militaire des Portvaillant. L'un des membres était armé d'un tromblon ou fusil, l'autre d'un pavois protecteur.

L'objectif était d'atteindre l’objectif désignés tout en : 

  • Cherchant à tirer sur le tireur adverse
  • Protéger son tireur et lui permettre les meilleures couvertures

Un entrainement qui s'est voulu fastidieux tant par son aspect novateur mais aussi car il s'est déroulé à la lueur des lanternes et torches. 

Les gardes Adrian Hamilcar, Elyn Librevoile, William Paxton et le Garde-Mers Garrick Hobrayan sont revenu à la caserne, fatigué et couvert d'encre de poulpe. Ils ont apprécié l'exercice enduré et ont appris sur eux-mêmes d'une certaine manière. Au sein de leur dossier administratif de la caserne, le sceau des Peinsbourg et de l'Académie sera imposé pour montrer leur volontariat et le travail accompli. Une prochaine session sera organisée pour la suite de la formation.

 

rgk5.png

krk3.png[0h01.png 317d.png 

ahtv.png

Modifié par Kairan
  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...