Aller au contenu
Flash Infos
  • Hello !
  • Bienvenue sur le nouveau forum ! N'oubliez pas de lire tous les nouveaux topics :)

Edaryl

Membre
  • Compteur de contenus

    2
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de Edaryl

  • Date de naissance 10/10/2000

Visiteurs récents du profil

20 visualisations du profil
  1. Edaryl

    Mythologie - la Prophétie

    Cette légende est née d'une tablette retrouvé il y'a de cela trois siècles dans un temple en ruine et qui est écrite en Ancien Orieca. Cette tablette a été traduite par le Grand Prêtre de la Citadelle Blanche et retranscrite dans un manuscrit. La tablette est considéré comme sacré et a été utilisé pour forger le trône du roi. On retrouve encore les inscription lorsqu'on regarde le dossier du trône. "Les ailes noires recouvriront le ciel jusqu'à voiler le soleil. Les nouveaux-née mourront paisiblement dans leur sommeil. L'eau sera sang, le ciel sera blanc. L'air sera froid, les hommes trembleront d'effroi. Dans le soixante-dix septième cycle, l'épée sera retiré. Dans le soixante-dix septième cycle, les ténèbres seront relâchés. Dans le soixante-dix septième cycle, l'élu devra vous sauvé." Cette prophétie était accompagné de trois sigles représentant la Trinité mais également d'un rond noir qui semble avoir été dessiner avec du sang séché. Beaucoup de gens y voit l'annonce de la fin des temps et d'une période de malheur qui s'abattra lorsque les hommes commettront l'irréparable, comme une punition divine. Rien n'est avéré mais la Citadelle Blanche reste en alerte du moindre signe en rapport avec cette prophétie. Il semblerait bien que l'épée en question soit celle forgé par Djagon jadis cependant elle reste encore introuvable malgré des années de recherches. Cette prophétie ne peut être totalement prise au sérieux pour le moment mais si l'épée s’avère réel, alors cette prophétie pourrait l'être tout autant.
  2. Edaryl

    Mythologie - la Trinité

    Ici est traduit le manuscrit du grand prêtre Antoine sur l'origine du monde. Malgré le caractère explicitement fantasque des écrits du grand prête, il semblerait que cette "Trinité" est bel et bien existé à l'aube des âges, et qu'elle aurait constitué un véritable départ des civilisations. "À l'aube de la vie, alors que notre astre entrait dans son sixième cycle, le soleil fit jaillir trois êtres de son corps et les présenta aux Hommes. Ces trois êtres possédaient une apparence humaine mais avaient pour particularité d'être d'une beauté et d'une puissance encore jamais vu dans l'univers physique. Il y avait deux femmes, Jülan et Maeli, ainsi qu'un homme, Djagon. Jülan, incarnation de l'esprit, offrit aux hommes la capacité de penser, de créer et de raisonner. Maeli, incarnation de la passion, fit don aux hommes des sentiments et de l'intensité. Pour finir, Djagon, incarnation de l'équilibre, permit aux hommes de ne jamais être ni trop mauvais, ni trop bon. Ensemble ils formaient la Trinité, un trio qui devait guider les hommes dans les temps les plus sombre. Pendant un temps, il façonnèrent le monde ensemble en faisant se lever des montages et s'effondrer des falaises. Rapidement, la fratrie fît office de dieux pour les Hommes. Un jour, le trio jugea son travail accomplit et décida de laisser le reste aux humains. Cependant, il ne les laisserai pas sans aide aucune. Jülan prit une branche de bois mourante sur un arbre de Forêt Rouge et en fit un bâton magique surpuissant. Maeli prit une mèche de feu de son père et créa les dragons. Quant à Djagon, il forgea une épée avec le feu du premier dragon et la refroidit avec le sang de la Lune, créant ainsi une arme cosmique. Les trois s'en allèrent enfin auprès de leur père qui leur offrit une vie éternel parmi les étoiles en guise de récompense." Le texte du grand prêtre est intéressant.. Même si personne n'a jamais réussit à trouver le Bâton de l'Esprit ou l’Épée des Rois, les dragons ont bel et bien existé mais sont mort depuis des siècles.
×