Aller au contenu
Flash Infos
  • Hello !
  • Bienvenue parmi nous !
  • Un sanctuaire RP est accessible
  • Rendez-vous dans le club Boralus !

Theremas

Membre
  • Compteur de contenus

    3
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

11 Good

1 abonné

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Plop ! Je relance vite fait, savoir si y'a du nouveau au sujet de cette proposition de patch. ^^
  2. Petit instant nostalgie. https://www.youtube.com/watch?v=ey0wgQYTwnU 💠 Nom du Patch : "Wildstar is back" A l'intention de la communauté 👨‍👩‍👦 💥 Type de patch : Ajout de textures d'un ancien patch. 💬 Description de l'idée : Si certains ici se rappellent l'époque de Kuretar WoD, ils se souviendront surement comme moi du fameux patch ajoutant des textures d'armes de l'univers Wildstar. Je n'ai plus le moindre screen, mais je me souviens que de souvenir, le patch apportait un bon lot d'arme à feu, ainsi que des armes de pugilat et peut-être même des épées. L'arrivé future de Mécagone avec la 8.2 apporte déjà son lot d'armement technologique, mais disposer d'un plus grand éventail d'arme dans ce style pourrait apporter davantage de RP ingénieur/gnome/gobelin, ce qui collerait avec la suite en RP (découverte de Mécagone, etc...). L'idée ici serait de savoir si le staff détient toujours le patch en question dans ses archives de WoD, et si jamais c'est le cas, si les données du patch peuvent être reconverties pour BFA. 🎨Illustrations de l'idée: Sur ces illustrations, quelques exemples ayant été de souvenir montré dans le patch datant de WoD. 💭 Commentaire: Que vous soyez gnome, gobelin, ou même qu'importe... ou que vous êtes fasciné par les merveilles de l'ingénierie, ce patch est pour vous ! Trouvez votre bonheur dans ce vaste lot d'armes technologiques, peut-être même que ce serait l'une de vos créations, qui sait ? Montrez aux autres votre talent inné pour créer... ou détruire.
  3. Assaut sur le Pointe du Crochet Alors que Boralus était en proie aux représailles des Corsandre depuis les récents événements, la garde regroupa une grande partie de ses troupes pour frapper en plein cœur l'un des quartiers les plus touchés par la corruption de Dame Priscilla : la Pointe du Crochet. Dirigés d'une main de fer par le puissant et influant Don Adams, dit le Don, le gang des Sculptivoire tenta de toutes les manières possibles de réduire à néant les assauts des Portvaillant, usant de toute l'artillerie d'azérite à leur portée. Durant ce court laps de temps, un groupe d'individus masqués se fraya un chemin dans l'ombre jusque dans l'enceinte-même du Varech club, se servant alors de l'attaque de la garde comme diversion. Le groupe présent vint alors à affronter le Don armé jusqu'aux dents, ainsi que ses gardes du corps et P'tit gars, son vulpérin de compagnie. L'affrontement fit rage entre les deux groupes, mais après plusieurs tirs et coups de dagues perdus au sein du Varech Club, le Don et ses hommes succombèrent finalement de leurs blessures. L'un des derniers alliés de Dame Corsandre tomba, l'ultime rempart des Sculptivoire se brisa, rendant alors le gang peu à peu désorganisé au sein du quartier. Ce fût alors le moment décisif pour la garde de frapper rapidement et de toutes ses forces, se créant une ouverture dans les troupes ennemies. La plupart des civils auront eu l'occasion de fuir la bataille et de se mettre à l'abri. Une fois que les plus grosses forces du quartier furent vaincues, la garde se dressa avec détermination jusqu'à l'intérieur du Varech Club, achevant les derniers résistants sous la coupe d'Adams sans plus tarder. Mais en descendant au sous-sol du bâtiments, ils ne retrouvèrent que les cadavres ensanglantés du Don et de ses hommes; c'était terminé, les Sculptivoires n'étaient plus, et Corsandre avait perdu toute son influence, désormais. En cette fin de soirée marquée par le massacre, une nouvelle page se tourne pour Boralus. Le lendemain sera suivi des derniers incendies éteints par la brigade des pompiers de l'amirauté, et certains envisagent déjà une reconstruction du quartier qui, aux yeux de tous, devrait se dérouler dans l'ordre et la sûreté pour tous les habitants, à l'avenir.
×
×
  • Créer...