Aller au contenu
Murmures
  • Bienvenue sur Kuretar 8.3
  • Ouvrez votre cœur au vide

Kraz

Membre
  • Compteur de contenus

    6
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Kraz a gagné pour la dernière fois le 24 août 2019

Kraz a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

14 Good

6 abonnés

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. MAISON MILTON "Puissiez-vous trouver le chemin, braves lecteurs." Les membres de la maison : Fondateur : Clopeus Milton Chef de famille : Arnott Clopeus Milton Héritier désigné : Duncan Tirius Milton Proches d'importance : Keren Sadelyn(Maître-d'armes), Deston Mollen(vassal), Ammett Tymber(régent et vassal) Membres directs : - Amerina Milton (Épouse d'Arnott) - Clarton Milton (Frère d'Arnott) - Jaena Milton (Soeur d'Arnott) - Bryce Milton (Frère cadet d'Arnott) - Duncan Tirius Milton (Fils jumeau et héritier) - Aredana Milton (Fille jumelle) - Auster Clarton Milton (Fils cadet) Vœux d'allégeance : Depuis la création de la maison et de son autorité seigneuriale par le dénommé Clopeus Milton, les seigneurs suivants jurèrent allégeance aux Portvaillant qu'ils considéraient et considèrent toujours comme les seuls possibles meneurs de l'île de Kul Tiras, de ses mythes et de ses légendes. Cela valut à plusieurs des seigneurs et membres de la famille d'être nommés à des postes d'importance où rigueur et intellect sont requis, ce qui faisait des Milton une lignée à l'origine puissante de par ses contacts, de par les liens tissés avec les grands du royaume et de par leur capacité à s'immiscer dans les intrigues de la cour, quelles qu'elles soient. Leur réputation aujourd'hui est tout autre bien que la trace de l'intelligence de leurs ancêtres ne se soit pas perdue au fil des générations, au contraire. Toutes ces années de service ont valu aux seigneurs de la maison d'être récompensés pour leur loyauté infaillible, notamment récemment d'une somme remarquable de pièces d'or qui leur permit de construire une nouvelle réputation, celle de leurs prouesses militaires. Réputation financière : Grâce à ce récent présent ayant apporté une aide financière remarquable au seigneur Arnott lorsqu'il n'était encore qu'un jeune adolescent, il put développer sur les conseils de son régent une exploitation minière aux abords du domaine en employant à son service des contremaîtres soi-disant réputés. Au nombre de trois, chacun s'illustrait dans sa mine avec respectivement du fer, du cuivre et du foudrargent. Le temps passait et l'exploitation minière la plus rentable fut rapidement celle du foudrargent et à sa tête, le contremaître Mathieu. Le seigneur prit une initiative radicale et mit à la porte les deux autres contremaîtres pour donner le monopole au plus ingénieux des trois, avec succès. Cette décision permit avec le temps d'enrichir le jeune Arnott et par conséquent, le contremaître Mathieu en offrant une vague de possibilités aux décisionnaires du domaine. Des possibilités exploitées sur le long terme, comme celle de fournir le matériel nécessaire aux officiers de l'Amirauté pour forger les armes et armures de tous leurs corps militaires au profit d'un impôt seigneurial moins conséquent sur le domaine. De cette manière bien plus aimé par les habitants qu'il s'est promis de protéger, le seigneur décida d'agrandir le village au pied de son lieu de vie pour inviter un plus grand nombre de paysans et ouvriers à vivre en son sein et réunir de ce fait un nombre important de pièces lors de la collecte de l'impôt malgré la baisse de celui-ci, contrebalançant avec cette initiative. Sur le long terme, également, se développèrent la forge et les techniques d'artisanat s'ensuivant. C'est notamment grâce à cela qu'Arnott put mettre en place une manœuvre désignée à la création des équipements du régiment du domaine en mettant à profit l'exploitation de foudrargent en dépit des sommes pouvant être engendrés par celui-ci. Il y eut une période creuse comblée par les deux autres exploitations où le seigneur se fit plutôt discret. De nos jours, l'esprit aiguisé de l'officier des Portvaillant ne manqua pas de s'illustrer une nouvelle fois lorsqu'il se lança dans la recherche du pétrole en mer en espérant trouver un lieu d'exploitation potentiel. Il flaira le bon coup puisqu'il tomba sur un filon encore non exploité dans la mer bordant les côtes de Kul Tiras, à l'ouest. Ce nouveau commerce certes avant-gardiste est en tout cas synonyme de richesse pure et n'est pas ébruité au grand public. Personne en dehors des concernés ne sait par qui est importé cette ressource. Malheureusement, depuis la disparition de la flotte navale de Kul Tiras, il lui est impossible de profiter du commerce d'export. Le seigneur se repose alors sur ses autres commerces et l'argent mis de côté pour rester hissé parmi les premières places. Réputation militaire : S'il est rare de voir les troupes de la maison Milton en action, ce que l'on dit d'elles n'en est pas moins effrayant. Vêtus d'une armure en foudrargent, les soldats portent l'uniforme noir à merveille qu'on les confondrait dans la pénombre s'ils n'étaient pas tous réunis. Leur casque noir leur a d'ailleurs valu leur surnom sur le champ de bataille, ayant déjà eu l'occasion de briller pendant la seconde guerre aux portes du royaume de Lordaeron aux côtés des autres forces de l'Alliance du même nom, obligés néanmoins de prendre retraite dans les Contreforts de Hautebrande suite à l'avancée orque trop importante et les unités démonistes et nécromanciens encore peu connues du reste du monde. Leur avantage conséquent par rapport aux forces terrestres non-magiques de la Horde était la cavalerie lourde de choc que composent toujours à l'heure actuelle les soldats de l'armée du seigneur Milton. Dressés sur leurs chevaux en armure lourde, ils percutent les rangs ennemis et brisent les formations et ce à plusieurs reprises avant d'être dans l'obligation de rejoindre le champ de bataille si les choses viennent à mal tourner, leur équipement faisant d'eux une unité lourde. Entre une cinquantaine et une soixantaine d'hommes aux compétences égales en plus de vétérans composant les rangs peuvent être levés si nécessaire sans compter les vassaux dont les forces s'élèveraient entre dix et vingt soldats chacun. Mais à la tête de ces soldats se trouve le seigneur Arnott Milton lui-même dont le génie militaire est reconnu dans l'entièreté du royaume. Chassant pirates et brigands quelques années auparavant, ses talents de tacticien n'ont fait que se renforcer avec le temps depuis que la guerre a sonné aux portes de Kul Tiras. Il a notamment servi comme conseiller de guerre à l'époque de la seconde guerre aux côtés d'autres officiers du royaume. Domaine du Val-Renard : Perché sur la colline du bois du Val-Renard, le domaine du même nom a pour vision presque la totalité du Nord de la Rade de Tiragarde alors que les terres environnantes sont surveillées par quelques gardes forestiers au service du seigneur de ces bois. La forêt est dense mais un chemin se forme petit à petit jusqu'aux deux entrées officielles du domaine dans lequel verdure règne en maître. Le chemin montant jusqu'aux portes du domaine est continuellement sous la tutelle de l'un des domestiques des lieux pour accompagner les potentiels visiteurs. Certains ont pu connaître le domaine lorsqu'il n'était que petit et refermé sur lui-même. Pendant plusieurs décennies ont eu lieu des travaux visant à agrandir le domaine pour profiter pleinement des terres offertes par les suzerains Portvaillant, notamment la création d'un petit hameau où y logent quelques paysans et fermiers. Les récentes modifications et ajouts sur les terres du seigneur ont permis l'agrandissement du havre de paix pour devenir presque aussi grand qu'un village ce qui, en plus de faire correctement marcher l'économie de la baronnie, n'a pas à faire jalouser le seigneur des autres barons voire même de certains comtes. Le village de la baronnie avec au loin le domaine et ses deux tours jumelles. Résidence du Haut-Quartier : L'hôtel particulier de la Maison Milton leur appartient depuis la première génération, servant au fondateur Clopeus de maison pour l'entièreté de sa vie avant d'être récompensé d'une baronnie quelques jours avant sa mort. L'accès est aux portes du haut-quartier, juste à la gauche du passage du pont-levis : il s'agit de la première bâtisse. Sa proximité avec le donjon Portvaillant était une aubaine pour le seigneur de la maison qui assurait très couramment une fonction de haut-dignitaire de la cour et pouvait faire acte de présence à tout instant. Sous la tutelle du contremaître Mathieu employé par le seigneur Arnott, l'hôtel particulier fut rénové et sa façade, beaucoup trop d'époque est au goût du jour : la richesse de la Maison ne manque pas d'être affichée de par des dorures à chaque coin ou le bois utilisé, exporté des forêts des Contreforts de Hautebrande. L'intérieur lui-même est décoré grâce à des merveilles des autres continents en tous genres. Vases, tapis, rideaux, couverts, vins, tables, chaises, couvertures de lits : en bref, tout provient d'ailleurs et le tout s'harmonise avec parcimonie. Héraldique : La monture en or symbolise la richesse pure alors que les lions dorés la surplombant signifient la richesse gagnée par la guerre alors que les perles blanches arborant les lions mêlés à la monture sont synonymes de sincérité. Les quatre roses, poussant depuis des plantes symbolisent l'attachement et l'importance de la famille aux yeux de ses membres. Pour ce qui est des quatre figures, le cheval est harnaché avec pour seule signification le devoir et le respect de celui-ci. La femme, les mains à peine relevées avec humilité et la tête cachée est symbole de justice, comme quoi il est inutile de savoir qui se cache sous son visage et que seul le juste peut lui reprocher quelque chose. Le heaume, richement décoré et surtout utile pour la parade signifie les prouesses au combat et les antécédents militaires de la maison alors qu'enfin, le lion blanc symbolise simplement l'autorité. "Tempérance, Loyauté." sont les valeurs ancrées faisant office de devise pour la Maison Milton, ses membres s'efforçant de les respecter ou du moins, pour la plupart. Faits notables & reconnus : Participation militaire à la Seconde Grande Guerre, notamment lors de la bataille de Zul'dare. Le seigneur actuel Arnott est membre de la Garde d'élite de l'Amiral Suprême, assigné à la protection du connétable Cyn Silneis. Adhésion du fils héritier Duncan dans la légendaire Garde d'élite de l'Amiral Suprême aux côtés de son père, étonnamment âgé de vingt-cinq ans. Apport quotidien de foudrargent, d'acier et de cuivre à l'Amirauté des Portvaillant. Équipe toutes ses troupes d'un harnois entier en foudrargent. A fourni la campagne de la Vallée Chantorage d'une poignée de ses hommes et de ses vivres en dépit de la présence du seigneur. Import conséquent de richesses d'autres continents. RECRUTEMENT HRP Je suis à la recherche d'énormément de joueurs pour jouer soit des membres de la famille proche, soit des proches d'importance ou encore les deux maisons vassales. Vous remarquerez d'ailleurs pour celles-ci que je suis resté extrêmement vague en ne faisant que les nommer puisque je compte laisser libre cours à la pensée des volontaires désireux de jouer ces nobles. Comme je peux comprendre que certaines choses ne plaisent pas à tous, il est tout à fait possible de discuter et modifier quelque chose en lien avec les rôles énoncés plus haut ! Et si vous avez envie de créer un personnage tout autre en lien avec la maison, il n'y a aucun problème ! Je compte m'investir dans le RP noblesse avec cette maison et avoir des joueurs à mes côtés me permettrait de réellement donner vie à mes idées et à mes ambitions, d'où l'ouverture complète du recrutement. Seul le rôle d'Aredana Milton est déjà pris en plus du rôle de chef de famille. Tout le reste peut être joué. Je remercie également Valou et Aretha pour m'avoir conseillé au sujet de l'héraldique et plus particulièrement celui de l'emblème de la maison !
  2. Kraz

    Sondages sur l'argent en RP

    Je conclus sur le sujet des RPG Books puisque l'auteur de ce post ne souhaite plus en entendre parler ; c'est prêt, ça peut être utilisé et ce n'est pas parce que c'est une minorité qui s'en sert qu'il faut croire que ça n'en vaut pas la peine. J'ai pour habitude de diviser les prix par mille pour obtenir du concret et quelque chose d'utilisable en jeu, sinon avec d'autres personnes qui usent des RPG Books, on se contente de dire le prix et ça ne freine aucunement le RP. Dorénavant, pour revenir sur le sujet initial avec des arguments ne prenant pas en compte ce que je raconte plus haut et pour répondre à «faites travailler votre logique ?», je n'ai personnellement jamais eu aucun problème monétairement parlant en RP qui freinerait celui-ci ; pourquoi ? Parce que je ne me prends pas la tête et que j'use de la logique en fonction de l'endroit où je suis (le territoire autant que la taverne, par exemple) pour avoir un prix convenable à tous et visiblement, de ce que j'ai pu comprendre, c'est ce que vous comptez faire en listant les prix. Pourquoi se prendre la tête, encore une fois, à faire ça lorsqu'il suffit simplement de faire usage de réflexion ? Dans ce cas-là, autant - puisque vous ne voulez pas utiliser des systèmes déjà adaptés à ce genre de situation - ne pas catégoriser les prix et laisser le joueur faire à sa manière, grâce à son imagination ; c'est la définition même du RP ! Je finirai par le fait que vous êtes libres de faire ce que vous voulez sur ce serveur puisqu'il est, justement, libre. Néanmoins, ne cherchez pas à obtenir l'avis d'une majorité pour le produit final pour au final l'imposer à tous les autres joueurs qui n'en ont rien à faire et qui souhaitent simplement s'amuser ; c'est souvent ce qui se passe, hélas.
  3. Kraz

    Sondages sur l'argent en RP

    Pourquoi se prendre la tête lorsque la majorité des joueurs ne prend pas en compte leur monnaie (moi y compris) ? Faudrait peut-être, un jour, arrêter de cracher sur ce «livre poussiéreux» qui n'est pas seulement composé d'un système à part entière mais également d'une mine d'informations sur le lore, au détail près. Ça sert à quoi de refaire ce qui a déjà été fait il y a, certes, 10 ans, mais qui est toujours correct ; vous pouvez simplement réadapter les informations au goût du jour pour que cela convienne à une masse. Ou sinon, simplement, vous faites travailler votre logique ?
×
×
  • Créer...