Aller au contenu
Flash Infos
  • Hello !
  • Bienvenue parmi nous !
  • Un sanctuaire RP est accessible
  • Rendez-vous dans le club Boralus !

Heideck Tertrebois

Membre
  • Compteur de contenus

    1
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Heideck Tertrebois a gagné pour la dernière fois le 16 juillet

Heideck Tertrebois a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

5 Neutral

1 abonné

Visiteurs récents du profil

22 visualisations du profil
  1. Sire Heideck Tertrebois Heideck Tertrebois est le frère puîné de Lesfred Tertrebois. Membre éminent de la Maison Tertrebois, quiconque la connaît a déjà entendu parler d’Heideck. Un mois auparavant tombait le domaine Tertrebois suite aux assauts répétés du Sabbat. Alors que la majeure partie des Tertrebois décida de rallier la capitale pour y trouver refuge, Heideck s’enfuit dans les bois avoisinants. La divergence des chemins de fuite mena au schisme familial qui en inquiéta plus d’un. Dans sa fuite, il tomba sur un groupe de forestiers mené par les forestiers Rebecca et Wons. Bien qu’il sût que ses frères et sœurs iraient se mettre en sécurité à Boralus, il ne put laisser les forestiers qui avaient ostensiblement besoin d’aide pour se défendre non seulement face au Sabbat, mais également face aux diverses menaces qui peuplent les bois drustvaris. Il passa alors plus d’un mois dans les bois avec eux, faisant fi de sa condition de noble et acceptant de vivre dans des conditions peu confortables, considérant qu’il était bien plus utile là qu’à la capitale. Étant donné l’amour profond d’Heideck pour la nature, l’expérience ne lui parut pas tant désagréable que ça. Un heureux hasard fit que Lesfred et son groupe composé de nobles et de soldats entendirent parler de la situation des forestiers, qui avaient besoin d’aide pour libérer le glacier de Gol Koval de l’emprise de la magie Drust. Ce fut alors le temps des retrouvailles pour les frères Tertrebois, et également l’occasion pour Heideck de revoir sa cousine Yngvild. Il put ainsi rejoindre le groupe et les aider à atteindre leur objectif : permettre la pacification de Drustvar. Ayant renoué contact avec la civilisation, Heideck peut désormais participer activement à la libération de Drustvar et à la guerre contre le Sabbat. Il est mu par un désir de vengeance contre ces sorcières : premièrement pour l’attaque et la destruction partielle du domaine Tertrebois, mais aussi et surtout pour le meurtre de son cousin Kasper, ancien capitaine des garde-forestiers de la Maison. Il souhaite également que Drustvar redevienne une région calme et prospère comme elle a pu l’être jadis. Dans cette campagne militaire, les talents d’épéiste d’Heideck sont mis à rude épreuve. Depuis sa fuite du domaine Tertrebois, le tranchant de sa lame a été souillé du sang de bien plus d’une sorcière. Cela n’est pas pour lui déplaire car, en plus d’être un noble, Heideck est un guerrier. Il prend un malin plaisir à combattre à l’épée depuis son adolescence, période à laquelle il a commencé à apprendre à manier l’arme. Ainsi, nul doute qu’il s’illustrera dans les prochaines batailles à mener. Bien qu'il n'ait que 21 ans, Heideck possède également des talents indubitables en herboristerie et par conséquent en alchimie, tout du moins quand cela concerne les plantes et herbes que l’on peut trouver dans Drustvar. Il est de notoriété publique chez qui connaît les Tertrebois qu’Heideck est l’un des meilleurs herboristes de la Maison. Cela se justifie par le fait qu’il a montré dès son plus jeune âge un intérêt particulier pour les végétaux qui occupent le sol des forêts drustvaris. Accompagné de ses aînés, il a d’abord appris à reconnaître ces derniers, à les cueillir et enfin à les utiliser en bonne et due forme. Le monde de la noblesse pouvant parfois être le monde de la trahison et des coups bas, on lui a rapidement appris à reconnaître un poison à l’odeur et à concocter des antidotes pour les poisons les plus courants à l’aide de plantes facilement et rapidement trouvables. Gare à celui qui a des différends avec les Tertrebois, car Heideck sait également confectionner ces poisons… Étant quelqu’un de profondément bienveillant, il n’a jamais eu besoin de le faire. Il préfère utiliser ses connaissances pour fabriquer des potions de soin, des onguents ou encore des anti-douleurs et médicaments en tout genre pour guérir les maladies. Il lui arrive parfois, avant une bataille et quand il a le temps, d’élaborer diverses huiles et essences à appliquer sur une lame. Une blessure provoquée par une lame ointe d’une telle substance aura tendance à s’infecter et se développer rapidement. L’amour, l’intérêt et le respect dont Heideck Tertrebois fait preuve pour la nature sont très profonds, et ce depuis aussi longtemps qu’il s’en souvienne. Ayant vécu au contact de la nature depuis toujours, il a pu se forger une connaissance très développée sur la faune et la flore de la région. Ses nombreuses expéditions dans les bois et parties de chasse en compagnie de sa famille lui ont permis de conserver une excellente forme physique. Bien qu’il n’ait pas la stature imposante de son frère Lesfred, il n’a rien à lui envier de son agilité ou de ses muscles. Bien qu’Heideck apprécie les mondanités et l’ambiance chaleureuse du Haut-Quartier de Boralus, il préfère de loin la vie dans le domaine Tertrebois de Drustvar. Cela ne lui empêche bien sûr pas d’être très poli, plus ou moins respectueux de l’étiquette, et l’image qu’il a chez la noblesse Kul Tirassienne est très bonne. Il dispose d’un certain talent d’éloquence qui a pu se confirmer à maintes reprises. Il fait toujours bonne figure. Bien qu’il apprécie grandement l’humour en petit comité, voire la gentille moquerie, il reste quelqu’un de fondamentalement gentil, dévoué, altruiste et bienveillant.
×
×
  • Créer...