Aller au contenu
Murmures
  • Bienvenue sur Kuretar 8.3
  • Ouvrez votre cœur au vide

Nohor

Membre
  • Compteur de contenus

    272
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    43

Nohor a gagné pour la dernière fois le 26 octobre

Nohor a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

272 Excellent

3 abonnés

À propos de Nohor

  • Date de naissance 19 mai

Visiteurs récents du profil

196 visualisations du profil
  1. jusqu’à
    Aujourd'hui Waka se baladant dans le village semble longuement hésiter avant de finalement sauter le pas et d'aller frapper à la porte de l'infirmerie, dans l'espoir d'y trouver la médecin Tenebris Wollerton. Frappant et demandant timidement si quelqu'un est la, celle ci se vois être justement accueillie par la non morte se surnommant "La Mort". Inviter a descendre elle prendra place sur la table..hésitante elle ne sais vraiment expliquer au départ, ce qu'elle à. Où elle souffre. La médecin curieuse saura lui faire sortir les vers du museau. Et c'est ainsi que commence l'explication de ce qui l'a rendu aussi stresser et traumatisée aujourd'hui (cf: évent "dans la tête de la bête") Elle racontera ce qu’elle a vue, la cage le worgen dedans, l'état du worgen qui la marqué. Elle parlera aussi des souvenir qu’elle aura vu et surtout surtout ces grand monstre du cauchemars. Entre deux pleurs la petits se crispe mais la médecin ne perd aucune occasion de proposer un mouchoir de lui tenir la main pour l'aider a parler. Ainsi elle continuera des scène des violence, le sang, le viole vu au worgen dans sa tête. Elle décrira aussi le fait quelle doit beaucoup a Drylianna. Tenebris proposera alors de dessiner en faisant une "petite pause" continuant ses questions innocemment sans que la petite ne se rende trop compte. Waka dessinera l’horreur cauchemardesque, cet être haut de plusieurs dizaines de mètres. Elle parlera de son trauma d’avoir été avec ses copains arme, mais elle avec pour simple arme son épuisette ridicule. Elle prendra conscience de sont inutilité, elle se prendra une claque de ses faiblesses au combat, pas de réelles armes ou de défense rien la petite ne s'était jamais sentie aussi inutile. La session fut très difficile a supporter pour la vulpérine qui retient ses larmes serrant les dents de temps en temps avant d'éclater en sanglot sous le regard protecteur de la non morte. Tenebris regardant son dessin, elle y verra une vulperine minuscule avec une petite épuisette devant un grand monstre fin a l’œil rouge vif. Elle prendra son carnet pour y dessiner l'inverse. Montrant a Waka qu'avec de al confiance en elle, elle peut inverser les rôles. La petite les yeux humide regardera le dessin puis la dame voulant croire même si pour elle cette idée était absurde elle avait vu le grand monstre elle savait qu'elle était la plus rikiki des deux. Mais elle prendra le dessin pour le regarder. La dame le lui offrant pour le regarder dès qu'elle se sentira moins bien. Waka remerciera sincèrement la dame avec quelques autres échanges parlant du fait qu’elle ne reconnu pas Yflam lorsqu'il revient a lui etc etc etc Tenebris pour lui faire changer les idées lui demanda alors pour la détendre comment ça allait avec l"autre boule de poil" Waka bégayante faisant mine de ne pas comprendre se cachera derrière la feuille de gêne. La gêne fut d'ailleurs si grande qu’elle partira d'un coup sec remerciant la dame le visage toujours caché et pour cause, elle était devenue rouge pivoine. Maline la toubib! Tenebris la regardera partir avec le sourire la saluant de la main au loin lui demandant de repasser a l'occasion pour continuer le travail. Waka dans un bégaiement certain lui assura que oui avant de filer a toute vitesse!
  2. jusqu’à
    Au village petite soirée détente, et après sa journée de travail le troll finira celle-ci en passant chez Drahalan l’elfe de la nuit. En effet veto à mi-temps pour le clan c’est lui qui fait les consultations pour les œufs et petits nouveaux. Ce soir-là en frappant l’elfe en pleine cuisine invite le troll à rester avec lui. Difficile pour un troll glouton de refusée, amusé il avertit tout de même de la raison de sa présence et sans trop attendre se mettra au travail. Il inspecte alors ainsi la coquille d’abord comme toujours. Mais viendra vite faire le reproche à l’elfe de ne pas faire assez attention quand il le manipule. Surpris l’elfe hausse un sourcil. Annonçant qu’il ne le touche quasiment jamais. Tan’zoh surpris sentira à ce même instant quelque chose qui bouge à l’endroit gênant. Une fissure assez imposante, qui prendra un autre petit coup. De suite Tan’zoh recule d’un bond ! Drahalan inquiet demandera ce qu’il se passe et la nouvelle tombe : C’est pour ce soir, l’œuf travail actuellement. Il viendra alors foncer à son œuf déboussolé il allait encore être papa. Pensant à sa petite fille décédée il ne put s’empêcher de faire le lien a ce dragonnet tant attendu. Tan’zoh lui fonce chercher Yflam l’élève veto en la matière pour qu’il puisse voir ça. Et il ne le regrettera pas ! Car une fois rendu, l’œuf semble prendre son temps et ne donne que de rares petits coups. Il ne semble pas pressé de sortir. Ce qui arrive plus souvent qu'on ne le pense. Le trio se détend et mange en attendant que cela bouge, mais ils se détendent à tort, quand l’œuf bouge un peut ainsi que la silhouette dedans. Car aux premier petit cris émis dans la coquille, si tous s’en amuse le troll lui s’alarme fortement ! ce n’est pas bon signe du tout ! Il fonce vers l’œuf et le soulève bon sang, le dragonnet est à l’étroit et bloqué la tête en bas bloqué, la base de l’œuf étant plus solide que le sommet le petit fatigué a coup sûr c’est dangereux cette position ! Il ameutera en urgence extrême de suite Yflam qui aura pour ordre de tourner l’œuf lentement comme le lui indiquera le troll qui lui regarde a travers la lumière pour donner les directives. Drahalan paniqué, tente de se contrôler mais il peine visiblement. Yflam bouge l’œuf sous les ordres du troll, et a quasi chaque coup cela marche (merci les rands !) Quand a Drahalan lui parle au petit pour le calmer et cela marchera aussi a plusieurs reprises (merci la aussi les rands!) Le petit n’arrêtant pas de brailler de petits cris son désarrois finira par se replacer dans le bon sens après mille sueur du trio. OUUFFFF Une naissance qui aurait pus mal se faire, une fois le petit dans le bon sens le worgen et le troll partent vite a l’écart pour laisser la nature se faire. Et que le père soit le seul a la portée de sa vue comme toute naissance draconienne en le clan. Le reste se passe bien le petit fatigué de ses obstacles du début, tête en bas peine a sortir mais les paroles du père elfique viennent a bout de ses misère et il fini par sortir une patte, deux pattes puis la tête avant de fendre carrément en deux l’œuf. Il ne tardera pas à s’endormir sur son père après l’avoir trouvé. Et vu pour la première fois. Le troll approchera et profitera de son sommeil profond et rapide comme tout bébé pour déterminée le sexe. Et c’est là, un beau mâle ! Le trio observera le petit s'endormir contre celui dont il entend la voix depuis des jours et des jours. L'elfe ému, touché, parlera alors a cette petite créature avec tout l'amour qu'un père peut porter. L'ayant soutenue coute que coute malgré sa voix tremblante et ses mains au même stade. Attendrit et surtout rassuré, ils étaient passé bien prêt de la catastrophe dans un sauvetage qui aura duré plusieurs très longues minutes. Ils échangerons conseil, avis, annonceront a l'elfe ce qu'est la première connexion, comment cela se passe pour le nom, et tout ce dont l'elfe aura besoin, assurant qu'ils revendront tous deux pour vérifier de l'état a venir du petit qui aura eu des premier pas bien difficile. Hé bhéééé Bienvenue au monde Ydryllian!
  3. jusqu’à
    Le matin est là le soleil levé et visiblement un beau chantier dans certaines maison a y entendre le barouf fait par un chaton feulant de toutes se forces et une dragonnet qui semble vouloir jouer avec. Le troll s’en amuse son élève Worgen a à faire visiblement. Mais de son coté il n’oublie pas que l’hiver arrive très bientôt, les degrés la montrent d’ailleurs. Objectif du jour : de la paille ! Et pour ça autant retourner la ou il ne manque pas et ou la sécurité y est basse : Marche de l’Ouest. C’est une trotte en effet mais cela ne décourage pas el troll, ses chasses apportant ventes de peaux lui permette de quoi se payer encore et toujours des portails a Dalaran. Une fois sur place il trouve le premier champ venu. Oui le troll s’assoie a votre table sans se casser la tête. Et a coup d’armes tranchante il tente d’en raser une partie. Mais visiblement l’armes n’est pas adaptée du tout et le troll ne se voyait pas piquer la faux de la non-morte. Qu’a cela en tienne il ira à la main ! Et c’est ainsi que l’on peut voir dans les champs du blé volé dans tous les sens, sous le regard intrigué du proto qui l’accompagne. Mais le troll étant aussi discret que le proto de base quand il est frustré, les machines de surveillance ne mettent pas longtemps à lui tomber dessus. Une bagarre s’engage et sous l’empressement du Drake (et sous mes rands de merdes ce matin pour le troll) celui-ci lui crache des flammes sur les boulons. Inutile de dire que la machine n’a pas beaucoup apprécié. Le thane en profitera pour lui piquer deux trois petites choses dessus. Tant qu’a faire ! Mais une fois de plus, un proto + un troll + un proto qui crash du feu, c’est une chose difficile a dissimuler. « Aaaaller man on ne va pas en faiwe tout un foin. » La blague ne passant pas Du Tout aux yeux des propriétaires, ils foncent sur le troll de leur fourches et pioches. Celui n’ayant pas le droit de tuer n’importe qui pour ne pas trop se faire d’ennemi, il fuira a la vue des fermier. Frustré de ne pouvoir se battre surtout mais connaissant ses torts, cela ne va pas l’empêcher de grimper sur Zenjil et de chopper au passage une botte de paille toute faite ! Prenant envole avec ils se repose bien plus loin dans les montagnes le temps d’enfiler ceci dans un sac. En effet la paille dans les cieux...ça tient moyen et le proto ne fait pas assez dans la dentelle pour assurer d'en garder un maximum jusqu'au iles brisées. On va quand même pas faire pleuvoir du champs de blé?! Le décollage est rude ! Mais finalement malgré le poids du sac le proto donne tout ce qu’il a fini par s’envoler sans trop de souci… Heureusement qu’il y a ces fichus portails !
  4. jusqu’à
    Après avoir vu la dame qui se surnomme elle même "La Mort", le troll ne perdra pas de temps pour aller direction la serre! En descendant il verra l'un des gérants des bêtes. les nouvelles ne sont pas trop mauvaise mais les bêtes commencent a avoir froid. Le troll comprend qu'il faudra bientôt songé a une planque ou a refermer un peut l'écurie qui leur serre d'abri au temps des bonnes saison. L'homme semble satisfait de voir que le troll prend le souci au sérieux. Après tout les chèvres et "MouMou" le mouton noir attrapé par Buruk le draenei sont des apport important de lait, de cuir, de laine, de viande ou de formage a l'avenir. Pas question de les laisser mourir de froid dans les altitudes glaciales. Pour la suite, il reprendra sa route, après quelques échanges sympathiques, il viendra voir l'état des futur pommier bien avancés! Ils semblent s'y plaire pour le plus grand plaisir du troll. Des boudin de nain au pommes et aux oignons....Hmmmmm Il y retirera toutes les mauvaises herbes poussées a côté des trois pieds qui lèvent doucement mais surement... ou plutôt a très bonnes vitesse malgré la saisons. Avec pas moins de 3 jardinier présent tous les jours le jardin a de quoi bien se tenir. Et La petite Panda faisant partie de ceux ci ne perdra pas de temps a prêter main forte au troll! Le travail pour les pommiers sera rapide aucun souci pour eux! Pour les myrtilles ce en fut pas pire il faut dire! Les petites poussent se voient bien en dehors de la terre désormais! D’après la pandaren ils semblent être en bonne forme mais le froid les guètes, il va falloir renforcer les soins et placer un filet épais par dessus pour les protéger a tout prix des futurs intempéries. Elle pus réfléchir de cela avec Tan'zoh ou racheter ce matériel car en effet celui ci ne vit qu'un ans ou deux a la serre avant de voir être jeté soit pour cause de grand vent qui embarque tout soit la maladresse de certains jardinier ou tout simplement des objets passant sous les mains d'un troll en colère. La discussion tourne cours lorsque le troll conclue les achats qui ne manquent pas ces temps ci. Une dame dans un arbre fit son apparition en une remarque qui fit sourire la pandaren. Lorsque le troll se retourne c'est Hreingir qu'il vois. habitué et non frustré il vin a elle restant au sol. Il en profitera pour expliquer la bonne nouvelle: la serre va bien et mieux qu'il ne l'aurait penser, pas de maladie rien du tout si ce n'est du matériel a racheter pour les préserver du froid. En revanche il annonce aussi al mauvaise nouvelle celles de bêtes qui se les gèles déjà. Curieuse la dame descendra et tout deux quitteront la serre pour aller régler ce souci...entre deux âneries bien sur. Il sera convenu d'après les ont dit, qu'il sera bientôt en plan d'agrandir l'abri pour cloisonner des deux cotés. Vive le bois et le scierie!
  5. La Vie au Village Pour cette soirée chill parmi tant d'autre celle sera exceptionnellement mise ici sous forme condensé de tout ce qu'il se sera passé ce soir. Habituellement de tel petit rp farm ou social etc n'est pas affiché mais celle ci est l'exception car parmi les petits moment de convivialité se trouve au moins une épreuve de dragonnet. Toutes ces session ont au moins durée minimum 45min. Coté Haenar & Hreingir: Le roi aura annoncer à Heingir l'entraineement entres elle et Skiaragosa , le principe est simple la guerrière doit encourager son Dragonet a deployer ses ailes et le conduire d'un point A à un point B à travers diverse distances et hauteurs la difficulté croissante. Etape 1 : Petit Rocher - Encouragements : 82 - Performance de Skiaragosa : 86 Etape 2 : Voute - Encouragements : 66 - Performance : 89 Etape 3 : Voute avec atterrissage sans Hreingir - Encouragements : 54 , 48 , 19 , 27 , 25 , 73 Performances : 32 , 88 , 67 , 47 , 7 , 99 Malgré une difficultés de coordination sur la dernière étape Hreingir et Skiaragosa en viendrons tout de même ! Bravo a toutes les deux. Côté Tan'zoh & Tenebris: Après quelques jours le pied bandé et sans une once de rendez vous (houuu pas bien), il viendra taper a la porte de la doctoresse pour voir l'état de son pied habité de vers. Les vers étant posé l'autre jour par la non morte pour "désinfecter" et y éradiquer toute trace de bactérie causée par la morsure du rat. Le demoiselle était "fraiche" et dispo' il viendra rapidement s'installer. Entre deux conversation il indiquera avant d'oublier que sa demande de faire partie du clan était entendu par le Roi et que celui ci prendra le temps très bientôt de sonder son âme comme pour tout nouvel arrivant officiel. Ravie elle lui demandera en retour comme il se sent. Le troll dira que tout va bien si on oublie le fait que les vers posés en son pied le dévore, provoquant au passage des démangeaison monstrueuse. on en devine a sa tête la torture pour ne pas se gratter. Elle examinera entre deux discussion confidence, entre les deux individus le courant semble bien passer. Et bonne nouvelle le pied n'est pas infecté! (hormis pour les vers bien sur) Tout deux discuteront de sa nouvelle vie, sa nièce, et de l'avenir de celle ci dans le clan au passage. Tenebris, petite Undead au passé plus triste que prévu semble avoir eu bien du courage jusqu’à son arrivé ici. Et médecin qu'elle est elle s'ouvre sans trop de mal au troll. Il lui annoncera au passage également qu'étant du clan, lorsque le roi aura sondé son âme, si jamais ô grand jamais il y découvrait un dragon ou autre, celle ci se verra avoir des épreuves comme les collègues. Les échanges vont bon train et il est l'heure pour le troll de partir. Souriant il verra le roi débarquer. Se doutant de ce qu'il veut il saluera les trois personnes présentes pour laisser le grand chef gérer justement al demoiselle. Côté Haenar & Tenebris : Le Roi Haenar ayant fini son travail avec Hreingir viendra alors vers la dame a son lieu de travail pour lui annoncer la raison de sa présence. Le troll partant a son arrivé, ils se salueront tout deux tels de bon camarade au regard complice. Venant a elle il lui expliquera en quoi consiste son geste. Celui de sonder les âmes. Il assure que cela ne donnera aucune douleur. Il avouera cependant que son cas était le premier en effet le roi n'a pas pour habitude de sonder l'âme d'une non morte, il en sais donc pas du tout ce qu'il va en ressortir. Mais celle ci souhaitant rester parmi eux , le bon fond visible il ne peut se permettre de prendre le risque d'accepter quelqu'un de faux se jouant d'eux et cachant peut être un but terrible la vie de dragon sont en jeux. Il demandera alors a la dame d'enlever sa capuche "J'espère que vous n'avez pas peur de voir le visage de la Mort" sortie celle ci avant de s’exécuter sous un "Tadaaa" qui se ferra entendre de toute l'infirmerie. Il avouera s'attendre a pire et celle ci amusée dans un "Vous allez me faire rougir" déstabilise alors presque le roi. Pour une fois que c'était dans ce sens la! Le p'tit manège ne s’arrête pas reste a savoir si la dame est trop innocente sur les bords ou bien si elle s'amuse réellement du pauvre roi qui se fait avoir en beauté. Après tout c'est vrai quoi de mieux que de se retrouver tête a tête avec une undead et de se concentré la regardant droit dans les yeux pour sonder son âme et entendre un "Vous avez de beaux yeux vous savez?" ? Non sans peine Haenar finira par sonder l'âme de celle ci au bout d'un certain moment, pour y voir visiblement quelque chose dont il ne s'attendait pas. La petite dame devient intéressante... Quitte a venir pour le roi autant en pas repartir si vite! Après 20min a essayer de se concentré avec la dame ce qui ne fut pas chose aisé, celui ci aura le droti au traditionnel bilan de santé pour que la non morte puisse le cerné. Et c'est partit pour les question : de taille, de poids, d'hygiène, d'allergie, de blessure par la passé, la vue et tout le reste ! Côté Yflam, Hreingir & Drahalan: Alors que tout le monde s'atteler à leurs activités, Drahalan, sur la route de son atelier, fut dérouté par des bruits de travaux venant de chez Yflam, curieux, ce dernier se hissa à sa fenêtre pour voir ce qui se passe. Il vit alors Yflam entrains de bricoler des aménagements dans sa tanière, après des salutations d'usage, Drahalan fut curieux de savoir pourquoi le loup avait commencé des travaux chez lui, Yflam dévoila alors Drahalan une petite créature écailleuse allongé sur son lit. Drahalan fut alors stupéfait, ne s'attendant pas à découvrir un dragonnet chez Yflam. Yflam expliqua alors a ce dernier rapidement ce qu'il lui était arrivé pendant son obtention et il lui expliquera le pauvre état dans lequel il avait trouvé son bébé. Après ça Yflam demanda quelques conseils d'aménagement à Drahalan, ce dernier lui donna alors quelques idées tandis qu'une nouvelle silhoutte se profila à la fenêtre. Hreingir attirait par un Drahalan hissé à la fenêtre vient alors ce qu'il se passe, elle repérera assez rapidement la petite dragonne, elle proposa ensuite au petit groupe d'aller directement à l'intérieur au lieu de rester à la fenêtre. Yflam accepta à condition qu'il reste dans l'entrée. Expliquant rapidement l'histoire de son bébé. Après avoir demandé des conseils à Hreingir sur comment il pourrait aménager l'endroit pour que son bébé puisse évolué en toute sécurité, Hreingir commença à nouveau à titiller Yflam sur son coup de coeur, ce dernier ne voulant pas en parler, le groupe commença alors à changer de sujet, rigolant ensemble et se taquinant. Alors que les deux commençaient à taquiner un peu trop Yflam, se dernier vient alors taper la tête des deux comparses entre eux, les deux ayant promit de se venger si il le faisait. Tout reste bien entendu bon enfant avant que l'elfe et la futur reine décidèrent de rentrer chez eux pour régler quelques affaires. Yflam reprit alors ses travaux d'aménagement. Côté Tenebris & Drahalan: [Screen & Texte a venir] Côté Hreingir, Yflam & Tan'zoh: Après avoir passé un peut de temps a trois, voir pour les chèvres une solution puis des bousculades amicales en choppant la futur reine assumant moyen ses betises avec Yflam au point de se planquer dans le tas de paille, le trio revient rapidement a un sujet sérieux: le monstre titanesque dans une des montagnes. le troll en a eu vent et en profite de la présence d'Yflam pour le lui en parler. Lui qui y était parti voir avec Hreingir il y a de ça quelques jours. Il confirme que la chose était géante et allongé sur un tas d'ossement sous les pierres d'une montagne. Non sur que la chose soit stable et sagement encore endormi, le worgen suppose qu'il ne va pas tarder a remonter a la surface pour se nourri...magnifique nouvelle. Rapidement il convient d'aller surveiller ça via le vol de Zenjil notamment. Il fallait surveiller les activité de cette chose haute de plusieurs mètres. La zone étant bien trop proche des iles a leur gout et le roi actuellement occupé avec des troupes inconnu rodant sur les Iles Brisées. Une fois rendu sur place le chemin se fait la grotte est grande avec un materele de taille parfois impressionnant. Tout deux expliquèrent au troll le topo, la chose quand a elle, ronfle d’une force telle qu’elle résonne dans toutes la grotte dans sont intégralité. Un ronflement a en faire trembler les pont suspendu..quand a l'odeur...elle semble similaire aux toilette des iles une fois que le nain Kodrok en est sortie. Une fois sur un pont de taille imposant ils découvrent avec peine plus pas, dans les eaux une chose sombre et difforme presque bougeant a peine sous ses respirations. Si Hreingir est des plus hâtive de chasser la bête, le troll lui de part son statue de Thane prend la méfiance avant tout pour le bien des iles des siens et des dragonnets. Ne connaissant nullement la race et ou les jours semblent compter. Yflam proposera le plan lui en trois étape. Plan qui pour le coup semble convenir a tout le monde. Le troll ne lâchant pas la chose en bas du regard. Pour éviter d’être pris de court, il rentrerons ensuite détaillant le rapport. Un plan sérieux avait été mis en place mais il faudra du monde...beaucoup de monde. Coté Tenebris et Hreingir: [Screen & Texte a venir]
  6. jusqu’à
    En ce jour banal pour beaucoup il sonne pourtant très important pour certains. En effet Yflam, appelé a voir Tan’zoh chez lui, le worgen le verra remplir un sac entier de bouteille en tout genre. Ne comprenant pas si c’était une épreuve d’atelier cuisine le troll amusé annoncera que c’était un grand jour pour « le clebs ». Yflam comprend mais se crispe de stresse. Tan’zoh lui confiant et amusé fini de prépare son sac et a eux deux ils prennent la route vers Uldum !! Plusieurs heures de vols sont nécessaire et ce fut laborieux mais petit a petit le paysage décoré se dessine enfin ! Le paysage est magnifique mais le worgen prend vite chaud ici ce qui en amuse le troll qui lui semble apprécier ce coté température tropicale proche de Strangleronce a 10°c supérieur prêt. Volant après des heures e vol au-dessus du désert d’Uldum le duo prend la route vers la Cime du Vortex. L’atterrissage en grande pompe (Merci Zenjil) fait, le duo passera donc le portail pour entrer dans le donjon. Avant cela bien sur le troll explique des faits. Là-bas c’est un donjon, il faudra combattre et pas qu’un peut pour espérer arriver jusqu’au dragon ciblé. Car il l’apprendra a cet instant, le worgen lui sont dragon lié n’est autre que le dragon des quatre vents, un élément très important dans le donjon. Le paysage a l’intérieur est bluffant les deux compères observent pour la première fois ce paysage si particulier. Pour le troll ça manque de lianes et de verdure m’enfin. Et paré a tout ce qu’il faut parer, il sortira de son sac les deux bâtons et les bouteilles d’alcool. Car faire un donjon a deux sans Zenjil crevé de son voyage, reste sportif et risquer sa vie pour rien très peut pour le troll. Les torches allumé Yflam apprendra de Tan’zoh comment cracher d’époustouflantes flammes. Les élémentaires en face n’en raffolant pas du tout. Le premier ennemi arrive d’ailleurs pour garder le donjon…mais il eut un hic…l’élémentaire était au bout de sa vie. Un simple coup de feu suffit. Cela surpris les deux collègues. Peu d’ennemi et le peut qu’il y avait ils n’étaient pas vivace…cela leur permis d’avancer encore un peut plus. Dans leur avancé ils furent encore une fois impressionnés de la « beauté » de l’endroit et finissent même par voir au loin le Drake ou en tout cas un bout d’aile de la ou ils sont. Yflam les yeux clos respire un bon coup il semble monter en pression et tente de se détendre. A cela un autre élémentaires approcher et déstabilisé d’avoir vu au loin ledit dragon il aura du mal a enflammer son ennemi. Tan’zoh ce coup ci proposera son aide, et dans un duo l’élémentaire partira en fumée. C’est a peut prêt a cet instant que le troll réalise. Les ennemis sont quasi Ko beaucoup semblent manquer a l’appel…Le troll est formel il faut se dépêcher et prendre le raccourcis que propose Yflam. Le donjon a déjà été visité il y a peu. Reste à voir si le dragon a gagné ou pas. Le dernier élémentaire sur leur route, sinon même les deux partiront en fumé de suite via les flammes du worgen visiblement énervé de la nouvelle et protecteur dans l’âme. Il viendra à bout seul des deux derniers et c’est tous les deux au pas de courses qu’ils verront le dragon convoité. Perdant, amoché il aura du mal et ne se redressera pas de suite. Yflam voulu approcher de lui mais Tan’zoh pas fou le lui déconseille fortement, ce dragon n’était pas de chez eux. Au loin des cris qui ne semble jamais s’arrêter se font entendre et sans trop approcher l’adulte semi KO le duo verra plus loin un nid…aux œuf manquant…un seul restant et a ses coté un jeune dragonnet qui hurle l’alerte défendant le dernier œuf dans son nid. Touchant, il montre les dents mais dans un sale état. Une aile brisée. Il se pose directement sur l’œuf pour le protéger, défendant son futur frère ou sa petite sœur a venir. Yflam tentera de l’approcher avec un bonus de rand pour tout le travail fait avec les dragonnets au quotidien. Et il y parviendra. Le petit en pleine crise d’hystérie, de peur, il hurle de moins en moins fort et de moins en moins saccadé. Les mots du worgen, lui montrant ses blessures au passage en enlevant le bandage qui servira a voir l’état de l’aile cassé pour le lui mettre a lui, le petit se calme avec peine. Il verra alors que son aile cassé a une trace de chaussure dessus...surement que le petit ne s'est pas laisser faire ni embarquer les œufs et que pour l’empêcher de faire trop de dégât les vainqueurs, nombreux on dut lui marcher sur l'aile pour l’empêcher de trop bouger..jusqu’à le lui brisé lui qui était tout jeune et fragile. Tan’zoh lui regardera la scène de loin conseillant de le regarder dans les yeux quand il lui parle, le regard vaut bien des mots. Mais il gardera surtout un œil sur le paternel qui fait tout pour se lever et aller a son nid. Le troll n'oublie pas ce dont un dragon est capable. Mais le père semble remarquer que le duo n'avait en rien tenté de piquer l’œuf tel des voleurs, et ne l'avait pas achevé. Il saura lire dans les pensée et dans les cœurs la bienveillance du duo. A cela tan’zoh jouera franc jeu en se présentant sous l’ordre du clan tempête ailé, dont la chef draconien était Meraxes. A cette information le mâle, rude guerrier finira par pouvoir approcher avec moins d’hostilité. Et si Yflam parvient a calmer le petit et a le soigner de toutes ses capacités et dont avec les dragonnets il se verra face a un dilemme atroce. En effet de son passé et de ses traumatisme le worgen ne se voit pas du tout séparer la famille et prendre un des petits. Exprimant ses peur et ses doutes, il expliquera préférer a plusieurs reprise le laisser avec les siens. ce a quoi le troll comme le dragon qui de sa puissante voix prendra parole en informant que de toute façon la famille ne sera jamais garder complète ici. Au prochain qui parviendra a battre le dragon des quatre vents encore un œuf partira. Tout deux expliqueront la réalité des choses, et ce que le worgen peut apporter comme vie a la progéniture du dragon assez âge. Le dragon le verra comme un cœur pur mais trop focalisé sur les liens familiaux que les dragons ne portent pas autant en leur cœur, le devoir, la destinée avant tout. Il rassurera le worgen sur divers points. Après tout des drakes séparée quelque soit la distance ne le sont pas vraiment une fois adulte. Le père craint que celui ci manque de hargne pour être un père solide. Le worgen se verra devoir choisir indirectement entre : -choix de l’œuf: le petit restera avec son parent qui s'occupera de lui et lui aura l’œuf comme tout le monde. Naissance reconnaissance de parenté etc -choix du petit: on espère pouvoir le soigner, il apprendra a voler plus tard a cause de ses blessures, ne prendra pas Yflam pour son père de suite, sera traumatisé ou au moins bien méfiant d'autrui avec ce qu'il a subit A cela Yflam se placera sur le nid pour prendre le dragonnet soigné en ses pattes songeur..et décidera de prendre celui qui a été blessé pour s'assurer qu'il s'en sorte comme Yflam s'en sort actuellement. Pour des raison qui lui sont proche, y voyant chez le petit des similitude avec lui même. Ils grandiront et seront plus fort tous les deux. Le troll sourit soucieux a un moment de devoir repartir sans. La scène est triste mais il n'est pas fou une occasion pareille ne se représente pas deux fois! Un donjon quasi Ko car juste passé, un dragon Ko également et donc plus apte a écouter, un petit blessé faisant ressortir chez le worgen une humanité redoutable et un cœur pure qui parle a bien des dragons. Après de multiples échanges, bien qu'Yflam ne comprenne pas la cruauté que les dragon d'ici s'inflige a devoir se séparer de leur petit en cas de victoire d'un donjon, le père biologique du bébé vient s'approcher. tel un serment il demandera sur une promesse et un ordre a la fois de veiller sur sa fille. Le dragonnet est donc une dragonne. Qu'elle soit protéger au nom de ce petit worgen et du clan, qu’elle devienne vaillante, forte et redoutable. Le dragon appuis autant sur la douceur que la rudesse qui fait sa race. A cela Yflam se relève pour garantir de son honneur qu'il ferra tout ce qu'il est en sont pouvoir pour elle, qui lui donnera jusqu’à sa vie et qu'il sera digne d'elle. Avant de partir Yflam aura choisi le nom de la petite "Ephyris" a cela le peternel annonce a Tan'zoh que la communications 'est faite. le troll sourit franchement. Yflam sans comprendre sera alors informé que ce choix de nom n'est pas un choix. car c'est son véritable nom depuis sa naissance. Yflam a reçus involontairement l'idée de la petite sans un mot. Une connexion qui se fait lorsqu'un dragon estime qu'une personne mérite de savoir. Ce qui arrive quelques jours après chaque naissance au village. Le signe est bon! Les échanges continue mais une fois le père ayant repris sa place pour se faire a l'idée que sa petite fille allait quitter son champs de vision physique tout du moins. Et lorsque le duo retrouve Zenjil pour le retour après de longues heures de vol encore ils ne perdirent pas de temps pour foncer direction la maison. Blessé un bébé peut être agressif de peur loin des siens et la mélanger aux adultes et petit n"était pas une bonne idée. n'ayant pas ce coup de foudre comme une naissance, ils la ramènent alors chez Yflam de suite. Tout deux discuteront un long moment de comment procéder, ce qu'il faut faire ou éviter, mettre en œuvre et de quelle façon. Que ça soit pour les autres habitant de la maison comme Carotte le chaton curieux de la petite nouvelle, Waka et Djizargo souvent présent et les autres encore. Le chemin est long mais dorénavant une nouvelle histoire commence pour Yflam, le worgen jadis sauvage, légèrement instable au fil du temps et qui cherchait une place...vient enfin ce trouver la sienne. bienvenue Ephyris!!!
  7. jusqu’à
    Bien évidemment pour garder la surprise très peut de choses seront finalement dévoilées ici ! Que ça soit le sort, les costumes des positions ou les paroles prononcées. 😉 Dans le village, alors que tout est calme ou presque, une petite cabane allumée semble plus agitée. Et pour cause, Waka fait la star…très stressée la star. En effet, après avoir couru vers la maison d’Yflam pour taper hâtivement a sa porte, elle se retournera de surprise en y entendant ledit frère derrière elle. Mais la peur et le sursaut seront vite partie, par la joie de montrer et de s’entrainer pour le jour J de la Sanssaint. Bien sur le grand frère accepte et la fait rentrer chez lui, avouant que Tan’zoh le troll ne lui avait pas tout dit. La petite Waka comprend et jure de lui expliquer, passant tout de même un petit instant pour le câlin de « Carotte » le petit chaton récupérer par le worgen quelques jours plus tôt et dont le nom ridicule donné vient tout droit de Waka bien évidemment. Le grand frère s’assoit et même Carotte semble curieux. La petite vulpérine toussote alors avant de lui mettre [biiiiiiiiip] dans plusieurs poches des bêtement d’yflam. Celui-ci ne comprenant pas ce que font ces petits objets sur lui, Waka rassure que c’est pour son spectacle. Elle viendra ensuite montrer une petite baguette en bois, jouet plutôt bien pensé mais pas récent. En effet la jeune vulpérine semble vouloir revivre ce qu’elle a vécue au Van Holten le soit d’Halloween, mais cette fois ci…elle compte bien réussir le sort ! Elle toussote telle une pro et …bah a visiblement du mal a sortir sa phrase pour commencer. Telle une artiste elle re essaye mais s’agace vite. Bon sang elle qui avait réussie a l’époque ! Heureusement grand frère est la et les encouragements ne manquent pas. Ce qui booste la petiote qui parviendra a ressortir cette grande phrase qu’elle sortait avec aise a l’époque. Sauf que tellement contente d’avoir réussie a dire ses paroles…elle en oublie de lancer le sort... « Waka se fatigue… » dépitée d’elle-même. Mais le courage rendu de nouveau elle recommencera l’exercice et parviendra même a actionner son accessoire et a « lancer son sort » sans réelle magie. Elle réussit d’ailleurs tellement bien qu’elle panique alors très fortement sur le coup de sa réussite. Voyant l’état de son frère elle déglutit et devient pale, et elle bégaye en avouant au frangin en pas être sûre de réussir a le lui enlever a cause de al montée de stresse. Elle trépignera de ses deux pattes arrière des nerfs comme si elle avait une grande envie de pisser. Yflam décontenancé de sa situation demande quand même a sa sœur : « Waka peut réussir…elle ne va pas laisser son grand frère comme ça. » Sous la panique générale ses nerfs parlent pour elle et dans un débit de parole effroyable elle parviendra en une traite à sortir les bons mots et à actionner une fois de plus son accessoire de baguette pour arranger le tout. OUF Le worgen rassuré s’approchera lorsque la vulpé les nerfs lâchant lui feront tomber du cul au sol, d’un air shooté presque droguée tant elle était soulagée elle affiche un sourire ridiculement détendu. Rassurée de la réussite tout deux verront même ensuite ce qu’ils peuvent faire pour le costume d’Yflam ! Celui ci semble avoir trouvée deux trois bricole et ni une ni deux la petite joue le jeu. Curieuse de ce que cela pourrait donner elle fonce a l'entrée et non dehors par souci de température, pour ne pas voir, le temps qu'Yflam se change. Tout deux échangerons des avis, des idées, et autre tout le long de la soirée au chaud devant la cheminée. Étonnée qu'Yflam joue le jeu du déguisement, Waka sera enjouée. La petite fête promet!!
  8. jusqu’à
    Toi qui sait, parles. Soirée calme comme d’habitude le froid de l’hiver qui approche a renfermé bien des habitants au chaud chez eux. Mais un troll est de sortie en bas des iles ne plus de ça. Non pour la chasse, Zenjil n’étant pas avant lui, on le verra assis a attendre patiemment quelqu’un. Angel, le worgen allié ayant un lien féroce avec Yflam son élève, fait son apparition. Il s’assiéra s’excusant de son retard. Le troll ne s’en inquiète pas et sait déjà que le Roi est au courant de chose a son sujet que lui en revanche ignore. Se gardant des distances entre eux, pas fou l’un comme l’autre, l’un méfiant de ce worgen qui avait si mal Yflam en le voyant. Et de l’autre n’oubliant certainement pas qu’il n’est pas spécialement apprécié de tous et qui plus est aux coté d’un troll armé. Angel le worgen expliquera alors, assis, qu’Yflam aurait un souvenir de plus, un souvenir magique cette fois ci. Tan’zoh de nouveau méfiant, les souvenir d’Yflam avaient apporté tellement de fracas parmi les siens il faut dire...Il demandera si ce souvenir est si important pour son avenir, son dragon, et son équilibre. Angel avouera ne pas trop savoir, comment pouvait-il prévoir ? il supposera de part ses changement drastiques de comportement qu’il pourrait en effet l’encaisser probablement. Tan’zoh sarcastique lui répondra qu’une famille aimante, des amis et une notion de sécurité en plus du travail acharné qu’il avait fourni aidait peut-être. Chose qu’Yflam n’avait encore jamais eu jusque-là. Il parlera ensuite de Valor, ce premier worgen rencontré qui se disait être l’ainé d’Yflam et vouloir le protéger de sa famille monstrueuse, annonçant par le passé qu’il voulait se servir de lui pour procréer un petit fils aux parent ingrats pour avoir un vrai héritier digne de ce nom et y déshérité leurs 3 fils d’origines, pour le profit du petit fils souhaité. Angel dira ne pas penser qu’il a les pattes toutes blanches. A cela Tan’zoh rétorque savoir qu’il ne les a pas tout court. Le souvenir de le voir inquiet pour Yflam, mais qu’Yflam lui en s’expliquant avec le troll, avait avoué avoir peur de lui, de mauvais souvenir. Tan’zoh gardera la réponse d’Yflam en premier. Même s’il ne se souvenait pas de tout, les impressions du genre sont sincères et non en sa tête pour rien. Angle demandera à ne pas trop approcher ledit Valor. Tan’zoh n’est pas d’accord et annonce alors qu’il était prévu de toute façon d’aller lui secouer les puces. Le troll n’est pas spécialement amical, plus malsain a la voix grave, les mimiques, les sourires, l’air babacool sympathique mais malsain, finira par un troll sérieux, sombre et toujours aussi dérangeant dans un sens…tel un second visage qu’il laisse entrevoir a celui qui n’est pas du clan et dont il n’a pas a se forcer d’être ce qu’il n’est peut-être pas. Méfiant du trio Yflam, Valor et Angel pour leur lien aussi étrange qu’ambiguë, ce dernier se défendra assurant ne pas être un ennemi du clan, ne pas se jouer d’eux ni de lui et l’aider du mieux qu’il ne le peut. « Pouwquoi fais tu tout cela pouw un gars qui a donné l’enfant a la sowcière ce qui a detwuit les tiens ? » A cette question s’en suivra des réponses, des changes, des informations nouvelle et surprenantes, mais qui ne devraient en rien tomber dans l’oreille de tout le monde. Tan’zoh comprendra que même si le fait d’avoir un dragon est très proche pour Yflam... rien n’est joué et il y a beaucoup d’ennemi, beaucoup a faire, que le groupe peut encore être en péril de souci (dont les deux vulpérins en premier lieu) et beaucoup de cachoterie sérieuse a son sujet et a cet ancien monde qui l’entoure. Le troll rentrera....pas d'bon poil d'avoir appris désormais ce qu'il sait. Il se trouvera dans un dilemme bien dérangeante. Se taire au risque que son silence s’apprenne mais qu'en attendant tout aille bien. Parler avec un mérite de transparence, mais que tout parte en "steak twop cuit"
  9. jusqu’à
    Ce matin sans surprise Tenebris Wollerton retrouvera l'un de ces patients prévu pour sa journée. Le worgen sans retard, nommé Yflam revient lui pour sa nuque blessée. Soigné dans un premier temps il revient alors pour vérifier que tout va bien. Le loup blanc arrivera un peu tendu à son rendez-vous, après tout d'habitude, il était toujours accompagné de Waka pour aller chez le médecin. Dès son arrivé, La Mort consulta son carnet pour se souvenir de la blessure du loup blanc. Elle l'invita ensuite à prendre place sur la table d'osculation. Elle lui posa quelques questions pour savoir comment il se sentait pendant qu'elle faisait son tour d'inspection. Yflam répondu qu'il était souvent dans ses pensées, qu'il pensait beaucoup au futur et au nouveau rêve qui se dessinait peu à peu dans sa tête. Rêve qui pour s'accomplir nécessité des notions en amour. La Mort essaya alors de donner quelques conseils au loup blanc mais se stoppa en pensant à sa propre expérience avec l'amour. La mort rebondit alors sur quelques choses dit plus tôt par le Worgen. En effet ce dernier lui avait dit qu'il aurait bientôt son oeuf. Yflam expliqua alors qu'il savait ses épreuves terminé grâce aux dires de Waka lors sa dernière épreuve. Alors que La Mort diagnostiqua que la blessure était entièrement guéris. Yflam rebondit alors en demandant à La Mort se qu'elle pensa des dragons. Cette dernière avoua ne pas les avoir encore approché. Yflam expliqua alors comment il voyait les dragons. Ce qu'il représentait pour lui. Il invita même La Mort a venir les voir de plus près, cette dernière accepta alors. N'ayant pas grand chose de prévu dans l'immédiat. Yflam prit alors les devant pour emmener la mort sur l'ile des dragons, voulant commencer par les dragons adultes. Il présenta alors à la mort Zenjil, le dragon lié à Tan'Zoh, et Meraxes, le dragon lié au roi. Yflam n'osant pas trop approcher de Meraxes, vient alors montrer que les dragons étaient des créatures assez sociable en gratouillant Zenjil. La Mort admit volontiers que les dragons étaient des créatures magnifique. Yflam en rajouta alors une couche, parlant toujours avec son coeur quand sa concerne ses amis à écailles. "Oui. Ils sont très beau et très intelligent... Yflam pense pas qu'il existe au monde de meilleur allié". "C'est a dire quand vous dite des alliés ?" "Des compagnons de vie a qui on peut toujours faire confiance. Qui te laisseront jamais tombé Quand Yflam a été en danger de tomber un jour... Zenjil a pas hésité à venir le rattraper." La Mort dit alors une remarque concernant que ces créatures pouvaient réellement voler. Yflam ne comprenant pas qu'on pouvait douter de cela prit alors les devants, demandant avec toujours autant de douceur au proto drake si il pouvait montrer à La Mort de quoi il était capable. Zenjil soufflera alors fortement des naseaux avant de prendre son envol puis se reposer. Ce qui ne manqua pas d'impressionner la Mort. Yflam continua alors sa visite des dragons par la volière, son lieu fétiche. Par mesure de sécurité il ne fit pas pénétré la Mort dans l'enceinte de la volière, mais il lui présentera un a un les bébé. "Mais il y'a Ykil, le bébé de Drylianne, Yiazmat, le bébé de Farengar, Skiarogosa, le bébé de la reine et Drosvall, le bébé de Kodrok le nain. Et actuellement, il y'a Dradra qui a un oeuf, et Néné qui a encore son bébé qui vit chez elle. Et Drom aussi a son oeuf." La mort demanda alors à Yflam comment ce passait l'obtention d'un oeuf. Yflam expliqua alors ce qu'il savait sur tout le processus, le regard du Roi, les épreuves pour entrainer etc... Yflam finit par conclure que si la mort comptait resté, peut être que cette dernière se révélera être lié, si après tout lui l'étais, pourquoi pas elle. La Mort vivante admit qu'elle se plait sur les iles. Yflam lui dit qu'il trouvait ça bien, et qu'en plus elle était une bonne médecin. La médecin fut heureuse d'entendre ça avant de poser des questions à Yflam sur son propre dragonnet. Yflam admit qu'il ne savait rien de son futur bébé, mais qu'il savait que tout viendrait le moment venu. La Mort avoua alors être convaincu de vouloir en savoir plus sur les bêtes ailé peuplant l'ile. Yflam fut heureux de partager sa passion pour les Dragons, il mit fin alors à la visite et raccompagna la mort à son infirmerie. Le troll occupé chez lui pendant ce temps viendra a son tour a sa rencontre. Non pas pour un bilan de santé non, le troll était fort occupé pour cela. Même si son pied méritait effectivement de voir son état. Il viendra dans un premier temps de par son rôle de thane, veiller a ce que tout se passe bien sur les iles du grand chef. Et l'état de la dame qui n'était pas des leurs en faisait partit. revenue depuis peut avec sa petite nièce bien étrange, il demandera alors comme elle se sent. Tan'Zoh croisera alors Yflam qui raccompagnait la Médecin après sa rencontre avec les dragons. Ce dernier lui annonça que Waka le cherchait pour préparer quelques choses en rapport avec Sanssaint, Yflam quitta alors le groupe pour rejoindre sa petite soeur. Une fois seul à seul avec La Mort, La mort sembla un peu inquiète, ne comprenant pas pourquoi le Thane voulait la voir. Ce dernier la rassura immédiatement, il était juste la pour prendre des nouvelles suites aux évènements, récent, en effet la Mort avait ramener une de ses proches sur les iles pour la mettre en sécurité. Le troll en conclu par ce geste qu'elle comptait peut être resté. Le troll lui avoua qu'elle avait fait un excellent travail depuis qu'elle était présente. Qu'elle avait été bien plus efficace que tout les autres médecins qu'ils ont pu avoir auparavant. La Mort admit qu'elle voulait simplement faire de son mieux pour aider autant qu'on a pu l'aider elle. Le troll lui demanda alors comment elle sentait sur les iles. Cette dernière répondit assez simplement que maintenant que la petite était avec elle, elle dormait comme une tombe, et que les habitants étaient sympathique avec elle. En soit que tout aller on ne peut mieux. Le troll aborda alors le sujet du sondage de l'âme affectué par le roi. La Mort fut alors surprise, cette dernière avoua qu'elle avait l'intention de se rendre au Fjord pour demander à rester de façon permanente. Le Thane lui dit qu'il avait le pouvoir de faire ce choix, lui dsant que pour lui, elle avait tout a fait sa place dans le clan. Après quelques échange sur la blessure du Thane, se dernier la quitta, en lui disant de venir vers lui si jamais elle voulait officiellement rester parmit le clan. Cette dernière n'attendit pas alors pour faire sa demande. Le Troll en fut ravi, invitant la morte à quand même aller voir le Roi. Lui expliquant que suite à sa elle aurait le droit à une petite fête. Bienvenue à la Mort ! Médecin de Tempête Ailée !
  10. Le premier "Faux dragon" des iles est né le 17/10 sous la surprise générale et le coeur attendris de la guenaude des marais
  11. l'hiver approche ! et heureusement le clan est bien entouré, au point de trouver des êtres superbes capable d'offrir au clan leurs alliés, un dôme qui protégera les petits du froid. Merci Caedmos Buruk!
  12. Une activité que l'on ne fait pas tous les jours sur Kuretar, le gros worgen aura été surpris du geste fourbe de Waka la petite sœur de cœur pour son épreuve. Sont rugissement bestiale a été entendu dans toute la zone. Brrrr
  13. jusqu’à
    En ce jour, le grand jour, "La Mort" modestement surnommé par la personne elle même: Tenebris Wollerton. En effet a l'aise dans le clan elle décidera ce jour la de récupérer sa petite nièce quelle avait laissé quelques jours plus tôt dans al taverne au cas ou. Ne sachant pas qui elle suivait et si elle n'allait pas dans la gueule du loup en suivant le trio de l'autre fois. La route fut vite passée et rapidement ils rejoignent Damsel présent comme promis dans al taverne a surveiller sa nièce. tasse de thé en main. Le trio commande a boire bien sur et la sacrenuit rassure de suite la non morte que la petite va bien. Lorsque Hreingir demande si des gens sont venu comme ils le pensaient pour malmener la petite citrouilles indiscrète de par son apparence, la dame hochera affirmative mais sourira en prenant une de ses flèches. D'un sourire mauvais. Le barman lié a l'histoire confirmera par ces mots: "Y'en a qui on essayés....ils on eu des problèmes." en nettoyant ses verres. La dame impatiente ne perdra pas de temps pour monter les marches et rejoindre au plus vite la petite citrouille Les retrouvailles furent fort et la petite chose déguisée de citrouille viendra rester coller derrière la robe de la dame noire tout le long de sa descente. Hreingir viendra se présenter a la petite et partir assez rapidement. Damsel elle, se verra confirmer par la undead qu'elle était aux anges pour ces retrouvailles tant attendu. La dame étant des plus protectrice pour celle ci. De son surnom donné "mon petit légume", surnom qui surprendra les deux autres dames assises a côté. Les trio partira, et la petite tendra en remerciement a la protection donnée par la sacrenuit, une fleur. Un geste simple mais tendre. La dame s'en cachera le visage attendris sans l'assumer, prenant le cadeau pour le garder avec elle saluant d'un abaissement de chapeau léger pour dire au revoir aux trois individus. Le retour se ferra sans encombre et la citrouille apprendra a la dame futur reine, que la sacrenuit avait pris les devant, expliquant la presence de dragon aux iles pour éviter tout gros probleme de sa part une fois la haut. Les deux undead se retrouverons alors dans les bras l'une de l'autre en la maison que la medecin s'est faite par du mobilier de chez elle. De belles retrouvailles !
  14. jusqu’à
    Occupez comme à son habitude à la volière, Yflam recevra alors un message lui demandant de se rendre au pied des iles via l'ascenseur. Il semblerait que soit venu l'heure de sa dernière épreuve. Le loup blanc rejoignit alors assez rapidement la terre ferme pour y retrouver Waka dans sa nouvelle tenue. Cette dernière salue alors son grand-frère, et sans plus d'explication, elle lui donna un sac à dos et lui dit de la suivre en courant ! Alors qu'ils étaientt dans une course effreiner, Waka prononça plusieurs phrase au loup pour lui faire passer un message, pour lui faire comprendre qu'Yflam pouvait aller où il veut, qu'il était libre. "Yflam cours cours cours!!" "Aller Yflam cours de toute ta vitesse Waka dit ! " "Yflmam est liiibre" "Respire fort tu es libre" "Yflam doit totu donner il est libre comme le vent " Après quelques minutes de courses, Waka s'arrêta pour reprendre son souffle, Yflam se stoppa également, affirmant qu'il pouvait continué encore comme ça pendant des heures. Waka lui répliqua qu'il devait prendre le temps de respirer, de profiter, ce qu'Yflam ne comprenna pas sur le coup. Waka expliqua alors le but de l'épreuve, Yflam devait comprendre que le passé était le passé, et que maintenant il pouvait enfin profiter pleinement de sa liberté. Yflam profita alors d'une brise entre ses poils, comprenant les mots de Waka assez aisément - > Rand 72 Il expliqua qu'avant il n'avait jamais prit le temps pour lui, car il devait vivre pour les autres. Suite à ses mots, la course reprit, Waka continuant à encouragé Yflam à profité de sa liberté durement acquise. "Yflam nouveau worgen tout libre! " Le duo fraternelle s'arrêtera alors à un nouveau point, Waka montra alors une étendu d'eau salé à Yflam, lui expliquant qu'il pouvait aller où il voulait si le voulait. Yflam baissa alors les oreilles, peu rassuré à cette idée -> rand 84 "L'inconnu fait peur à Yflam..." Waka toucha alors la patte d'Yflam pour le réconforter et lui donner du courage, lui rappelant que s'est en fonçant dans l'inconnu qu'il a pu avoir une petite soeur, que l'inconnu n'est pas si méchante que ça. Yflam prit alors conscience de ça. -> 92 Il admit que sans l'inconnu il n'aurait jamais rencontré les membres du clan si chère à son coeur désormais. Waka fut heureuse d'entendre le Loup Blanc dire ça, elle l'invita alors à reprendre la course, le Worgen pressa alors le pas, voulant aller à vitesse maximal. Le duo arriva alors a un nouveau point après une petite escalade, Waka demanda alors à Yflam de contempler la grandeur du monde. Yflam observera avant de serrer les poings et baisser les oreilles -> Le loup admit alors qu'il avait de mauvaise pensée, qu'il était mort de peur de se retrouvé à nouveau seul si il partait à la découverte de ce monde, Waka lui affirma le contraire, elle, elle le suivrait pour qu'il ne soit pas seul, se qui rassura le jeune loup. Yflam expliqua alors d'autre de ses pensées, notamment concernant l'amour et la vie qu'il pourrait avoir. Yflam admit au sommet de cette montagne un de ses souhaits. Yflam veut être Papa, pour pouvoir élever un enfant et lui offrir une meilleure que celle que lui à vécu, et pour avoir la joie de lui apprendre tout ce que lui a pu apprendre au contact du clan. Waka fut ravi à l'idée d'être un jour Tata, mais Yflam douta sur sa capacité à trouvé une personne qui voudra bien être la maman, Waka le rassura en lui disant qu'il était encore jeune, et que le temps lui permettra de trouver ce qu'il cherche. Waka fit alors escalader le reste de la montagne à Yflam pour en atteindre le sommet. Malheuresement une fois en haut, Yflam s'écroula sur ses fesses, tremblant, dans ses pensées. -> Waka se rua à son chevet, inquiète, Yflam expliqua que ses mauvaises pensées le submergé. Waka lui dit alors de crier qu'il était libre, de montrer au monde qu'il était libre. Yflam tenta alors de crier, mais se ne fut pas convainquant. -> Le Loup Blanc mit alors une main sur son coeur en fermant les yeux, Waka lui disant que s'était bien, que ça devait venir de là, posant sa patte sur celle du Worgen. " Yflam doit brisé une dernière chaîne..." Yflam prit alors une longue inspiration avant d'ouvrir les yeux et hurler au monde qu'il était libre ! -> Le message de Waka semble avoir percuté, l'épreuve était réussite, mais la soirée pas finit, Waka avait une surprise. Waka passa derrière le loup blanc pour le pousser dans le vide, venant actionner le sac à dos qui s’avère être un parachute ! La descente fut très stressante pour le loup blanc qui hurla de peur mais réussit néanmoins à se diriger. Après un atterrissage raté pour le loup, Waka alla a son chevet pour être certaine qu'il n'avait rien de cassé. Elle le félicita à nouveau en disant que maintenant il était libre, et que son petit dragon aurait un papa libre comme l'air, sans plus jamais aucune entrave. Un papa qui pourrait tout fait. Yflam admit qu'il y'a une chose qu'il ne saurait pas certains de savoir faire, admette à la personne pour qui il a un coup de cœur qu'il a eu un coup de cœur justement. Waka prit alors les devants pour rassurer le Loup Blanc, elle l'épatera même, elle était la seule à avoir deviner d'elle même avec un peu de jugeote de qui était amoureux son grand-frère. Celà ne fit que gêné un peu Yflam, ce qui provoqua un sourire chez sa petite soeur. Cette dernier promis alors à Yflam qu'elle l'aiderait avec ça, elle y mettra toute ce qu'elle sait ! Après cette petite discussion entre frère et sœur, tout deux rentrèrent au village. Il allait bientôt faire nuit et l'heure du repas des dragonnets approchaient.
  15. jusqu’à
    Dans les passages pavés d'Asuna, une petite boule de poil court a vive allure parcourir plusieurs kilomètre a cette même vitesses. Sautant par dessus les obstacles, esquivant loup et divers chevaux sauvages peut commodes, elle parvient alors la langue des plus pendante vers l'endroit désiré: Le camps de Buruk le Draenei. Fatiguée entre deux crie pour l'appeler "Messir Bruuk! Messir Bruuk" elle arrive au point désiré et se laisse tombé a quelques mettre de la tente le cul au sol pour reprendre son souffle. Ledit Buruk occupé entre ses totems lui entendra l'appel et finira par trouver la boule de poil au sol un peu plus loin. Ceci étant dit la petite n'est pas discrète et il cernera rapidement un appel avant de trouver la petite toujours au sol, langue pendant vidant sa gourde d'eau. Buruk émet une puissante chaleur autour de lui, surement du a son rituel d'ailleurs, et Waka tentera d'expliquer quelques mots tant bien que mal de par sa fatigue entrainant au même titre que la peur ou la joie ou la surprise voir la tristesse: le bégaiement. Expliquant de toute évidence un besoin presque urgent de ce draenei pour le bien du clan. Lorsqu'il la vis autant en mal a en vider sa gourde d'eau, connaissant la distance entre son camps et les iles il l'invitera a entrer dans sa tente pour lui donner un grand verre d'eau fraiche. Ce que Waka ne refusera bien sur aucunement et y ferra même une démonstration d'une certaine....descente. Elle expliquera alors que les dragonnet de par l'altitude propice au vent de base et surtout au vent frais, sera un risque sérieux pour les dragonnet. Des dragonnets trop grand pour retourner en cabane mais trop petit pour être avec les mâles adultes qui on la peau plus dure. Elle y expliquera en reprenant toujours son souffle et entre deux gorgée d'eau que l’enchanteur est des plus débordée et s'il protège le bois des flammes potentielles des jeunes, il ne saura protéger la volière entière du froid qui les attend. Le draenei songera alors qu'il lui faut pour réussir son coup des cristaux vide. Cristaux dont il se doute que Drahalan ai ramener d'Exodar si il y était allé il y a peut. La petite réfléchis et même si elle ne le sait pas le nom lui parle Drahalan a surement ramener des cailloux oui supposera t-elle avec ses mots. Tout deux reprendrons la route vers les iles, mais la petites aux coussinet rouge grimpera dans le sac du draenei et hop! un retour moins fatiguant en récompense! Une fois aux iles Buruk observera la beauté de celles ci ne s'y habituant pas. Et rapidement entre deux échanges un petit worgen se ferra voir. Angel, un drôle de loup passant par moment ici en étroit lien avec Yflam et le roi Haenar pour le coup. La petite en voyant y reverra des images qui ne lui plaisent pas. Traumatisée elle se planquera derrière Buruk au cas ou. Le worgen saluera les deux arrivant, demandera a ce que Tan'zoh sache qu'il lui faut le voir pour le bien d'Yflam et partira sans faire d'histoire. Silencieusement. Sagement. Le duo avance alors la petite ne trainera pas a le coller dans le doute. Et ils finiront vers ladite volière pour y estimer la taille de celle ci, chose nécessaire pour ses runes. Et c'est avec une petite surprise qu'ils y verront alors Yflam s'occuper encore et toujours des petits! Si Waka ignore ou trouver les pierres vide d'Exodar lui le sait et pour cause son dernier voyage al bas eu été fait avec Drahalan justement. Yflam guidera le duo vers sa propre cabane ou il ressortira entre deux et 5 pierre "vide" sous les compliment de Buruk pour le choix de la qualité. Waka elle proposera ses billes de pierre au cas ou. Perché la petite! Ne comprenant al le but d'avoir des cailloux tout bizarre comme les leurs. De retour a al serre le groupe s’assoit et le draenei donne a chacun une tache pour la préparation. le but étant de donner une forte energie aux pierre pour qu'elles y garde leur chaleur. Waka secouera des mélanges pour en faire des boulettes et Yflam découpera des lianes en longueur identiques. Très vites avec les paroles du mâle cornu, les pierres brillent et volent au dessus de sa tête surprenant les deux boules de poils. Ils y sont presque! Une fois les pierres en l'air, brillant d'un doux orangé, les boulettes et morceaux de lianes vinrent tourner autour de chaque cristal. Les matériaux aux propriétés magiques se firent aspirés l'un après l'autre par les pierres tandis que de petits fil rouges s'échappérent du draenei jusqu'au pierres, brillante d'un puissant rouge, telle une flamme emprisonnée. Les pierres était chargées, le plus difficile reste cependant à faire ! Le grand cornu se leva et demanda à ce que les deux boules de poils se reculent un peu, ne voulant pas les brûler sans le vouloir. Une fois cela fait, il souleva sa lourde massue au ciel et entonna une incantation. Au fil des paroles, le gand bleu irradia de flammes, les pierres se mirent à flotter au dessus de la vollière tandis qu'une forte chaleur se dégageat du draenei. A la fin de son incantation, les pierres se placérent de telle sorte qu'un dôme se forma au dessus de l'île, d'un orangé translucide visible de l'extérieur. Une douce et apaisante chaleur circule maintenant dans la vollière. Cependant, Caedmos voulu inscrire une rune, permettant ainsi au clan de savoir quand le prévenir pour recharger les pierres car oui, aussi puissante soit-elle, le volume magique des pierres reste limitée dans le temps ! Profitez de l'hivers au chaud les petits !
×
×
  • Créer...