Aller au contenu

Bienvenue sur Kuretar

Battle For Azeroth est désormais live sur notre serveur. Profitez de nouvelles aventures RP sur les continents en guerre d'Azeroth.

Bienvenue à Boralus

Profitez du Sanctuaire Alliance pour rejoindre Boralus et ses méandres politiques, comment permettre à Kul'Tiras de sortir de sa situation ?

Kuretar Display Searcher

Réalisez de nouvelles forges d'items dont vous n'avez peut-être jamais eu connaissance grâce à notre dernier outil que vous trouverez dans les Utilitaires de la Forge !
Flash Infos
  • Hello !
  • Bienvenue sur le nouveau forum ! N'oubliez pas de lire tous les nouveaux topics :)

Les mémoires d'un père : Partie 2 : Meurtrier, Traitre, Pirate.

Hirith

44 vues

La nuit assombrissait les rues de la ville portuaire de Boralus. Au marché des Alizés, Henri était chez lui dans le lit conjugal, avec sa compagne Léa. Leurs enfants, Hirith et Henrich dormaient quant à eux dans leurs lits respectifs. Léa semblait inquiète. Dans les bras de son mari, elle demandera : « Henri ? Comment est-ce qu'on vas faire maintenant ? ». Henri semblait tout aussi inquiet qu'elle, malgré quoi il se montra fort : « Ne t'en fais pas, on trouvera une solution. J'irais me rendre et.. Je leur expliquerais la situation. » Ce a quoi répondit Léa « Hum, ils te feront surement passer en cour martiale et nos enfants grandiront sans père, avec une mère serveuse dans une misérable taverne. Non.. Il n'y a pas de..».
Quelqu'un frappa doucement à la porte arrière de la maison. « Henri ! Henri ! Il faut que je te parles, bouges toi !» C'était la voix de Franz, qui visiblement inquiet se hâtait de trouver Henri. Henri descendit alors à l'entrée, ouvrant la porte, sa femme à son bras. Franz entra sans attendre son invitation et expliqua la situation. « Ils savent Henri, ils savent qu'on s'est débarrassés d'Appleton. Ils veulent t'arrêter et te faire passer en cour martiale. » Henri regarda alors Franz. « Oui, mais j'imagine que tu as une solution ? Sans quoi tu ne serais pas ici. » « En effet. » Répondit Franz avant de reprendre. « Une barque vous attends, pour vous mener à la Fureur des océans. Il fait nuit, le temps est brumeux. Il vous sera facile, à toi et ta famille de vous enfuir. » 

Mais alors que Franz et Henri s'écartent pour parler plus calmement dans un coin, une petite fille d'a peine cinq ans, accompagnée de son frère d'un an son aîné descends les marches menant au rez de chaussé et s'empresse de sauter sous les jupons de sa mère, son doudou à la main. « Maman ! Veux pas partir moi ! » Lancera t'elle à sa mère. Cette dernière s'agenouillera devant sa fille, la prennant elle et son frère dans ses bras, fixant leur regard tour à tour. « Ecoutez moi.. Papa à fait.. Une énorme bêtise. Et je ne veux pas partir non plus mais parfois, dans la vie, il nous faut faire des choses que l'on a pas vraiment envie de faire. C'est le cas aujourd'hui. Mais quoi qu'il en soit, papa et maman seront toujours la, peu importe ou nous irons. Et ils vous aiment, plus encore qu'il y'a d'étoiles dans le ciel. Venez, on vas vous habiller, il fait froid dehors. » Léa parti alors pour habiller les petits. Puis ce fût le tour de toute la famille de sortir discrètement, longer la côte puis traverser la brume à l'aide de la dite barque afin d'arriver à bord de la Fureur des Océans. Franz quant à lui, restait en arrière afin de leur offrir une chance supplémentaire, créant une diversion dans le port. Mais alors que le navire partait sous les ordres d'Henri, ce dernier entendit des coups de feu puis prenant le large, plus rien. Il était sûr d'une chose, Franz était mort pour leur permettre de s'enfuir.  Ils firent alors voile vers le Sud-Est, espérant qu'il était encore possible de construire une nouvelle vie.

  • Like 1


0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

×
×
  • Créer...