Aller au contenu

Bienvenue sur Kuretar

Battle For Azeroth est désormais live sur notre serveur. Profitez de nouvelles aventures RP sur les continents en guerre d'Azeroth.

Bienvenue à Boralus

Profitez du Sanctuaire Alliance pour rejoindre Boralus et ses méandres politiques, comment permettre à Kul'Tiras de sortir de sa situation ?

L'Atelier

Nouvelle feature de Kuretar ! Retrouvez le projet dans nos dernières annonces.
Flash Infos
  • Hello !
  • Bienvenue parmi nous !
  • Un sanctuaire RP est accessible
  • Rendez-vous dans le club Boralus !

Chapitre I ; Prologue - Les prémices fondateurs

GothTrad

86 vues

YkwWOaj.png

Chapitre I ; Prologue

Les prémices fondateurs de l'Ordre

4wSQDtk.png

Le jour se lève sur Hurlevent tandis que la nouvelle se propage parmi les crieurs publics, s'empressant d'envahir les rues  pour annoncer l'effroyable nouvelle. L'arbre de Teldrassil ainsi que la majorité de ses terres viennent de tomber, brûlés, par la perfide et mesquine Sylvanas Coursevent, chef de la Horde. Pire qu'une trahison, l'Alliance ne se doutant pas un seul instant de son attaque anticipée motivée par son inquiétude au sujet de l'azérite récupérée par l'Alliance et stockée en son sein. Et cette annonce, tout comme le vent, semble parcourir les rues commençant à se remplir avec abondance et voyager jusqu'aux oreilles des Évêques mais aussi du Roi Wrynn, qui, attristé, s'énonça à ses sujets :

« Toute ma vie, j'ai prié pour la paix en Azeroth. Mais tant que Sylvanas dirigera la Horde, ce rêve ne pourra devenir réalité. En commettant pareille atrocité, elle pense nous accabler. Briser notre unité. Mais je vous le jure... L'Alliance le supportera... et le règne insidieux de la reine Banshee sera terminé. » - Roi Wrynn

Cet acte des plus odieux non seulement mis en oeuvre par la Horde mais surtout par la Dame Noire Coursevent a été mis en oeuvre sans déclaration de guerre mais au lieu de ça, un coup salvateur sur la Capitale et maison des Elfes de la nuit sonnant comme premier acte lâche d'une longue liste perpétré par Coursevent et ses sbires lors de cette guerre qui ne fait que reprendre. La réaction ecclésiastique ne se fit pas atteindre et, les Évêques à l'entente ainsi qu'à la vue de l'arrivée de nombreux réfugiés darnassiens et gilnéens n'eurent d'autres choix que de les accueillir dans le sanctuaire de la Lumière humain, la Cathédrale, afin de subvenir à leurs premiers besoins notamment en matière de soins, puis d'abris. Ceci créa le premier schisme de la Main d'Argent avec la Horde malgré leur implication des plus fidèles durant les événements passés et la noblesse démontrée des chevaliers de sang prouvée par Liadrin elle-même. De fait, la Main fut remobilisée à l'encontre de cette même Horde à des allures toutes aussi nocives de seconde guerre.

« La Horde pacifiée que nous avions rendu et connu n'est plus. Son chef n'est malheureusement à ce jour plus qu'une entité corrompue, irraisonnable et damnée. Elle n'a désormais plus sa place au sein de la Main, son existence même trahissant tous les préceptes que nous avons tous juré de défendre pour la Lumière. Les forces de la Main doivent être remobilisées à son encontre comme autrefois, si nous souhaitons un jour entrevoir de nouveau la paix que nous connaissions il y a encore de ça trente années. Chevaliers, que la Lumière guide vos pas cette fois-ci guerriers. Oeuvrez pour la paix en Azeroth. » - Évêque Neheri, s'exprimant  pour le Conseil des Évêques.

C'est ainsi que dans une ambition de reconquête et de paix finale, le Roi Wrynn mena de nouvelles troupes jusqu'aux Maleterres de l'Ouest autrefois titrées Lordaeron, fendant une brèche dans les défenses de la Horde jusqu'aux portes de l'ancienne Capitale de l'Alliance et Royaume ami de Hurlevent, Capital City. Le Roi Wrynn, surprenant ses pairs et agissant comme l'archétype d'un chef  des plus charismatique inspira ses troupes à l'aide de sa divine Lumière et son courage implacable tout en brisant toute opposition sur le champs de bataille. Accompagnant ses légions jusque dans la salle de trône, il en fallut de peu pour que les anciennes terres désormais maudites retournent à leurs vrais propriétaires, les humains de Lordaeron. Sylvanas, en tentant de piéger le Roi et ses sujets démontra une fois de plus sa dangerosité et folie en répandant la nouvelle peste des entrailles de la Fossoyeuse au clocher du donjon Lordaeronnais.

muuAGfL.png

iSTNjnB.png

La nouvelle n'eut pas besoin de beaucoup de temps pour parvenir aux oreilles du Conseil, apprenant avec stupéfaction l'utilisation barbare, grotesque et hautement hérétique de cette nouvelle peste sur ces terres ayant déjà trop souffert. Du fait des récents événements, l'Alliance était affaiblie tout autant que la Horde s'étant séparés de nombreux soldats afin de combattre la Légion, et il en était malheureusement de même pour l'Église humaine qui se trouva affaiblie de l'utilisation nombreuse de ses ressources dans les précédentes guerres. Face à la nouvelle menace, le Conseil se devait de réagir avec vitesse et efficacité devant ce qui pourrait se transformer en un second fléau. Sylvanas était de toute évidence devenue tout ce qu'elle haïssait à l'origine, semblant avoir perdu toute raison et oubliant ceux qui étaient autrefois les siens. Le Conseil, toujours bouleversé par la nouvelle, débattu de longues heures durant suivant celle-ci.

«  Il nous faut impérativement-.. !

- Nous ne pouvons pas laisser la Hor-.. !

- Assez ! < D'une réaction nerveuse, la main frappant la table. > Mes frères, voilà des heures que nous déblatérons à n'en plus finir. Nous sommes déjà assez aux faits des problèmes de cette Église, de la Main et de l'Alliance ou même de ce que pourrait causer la Horde. Si il nous faut une solution, alors nous reformerons un Ordre afin d'instruire les nouvelles générations. De toute évidence, nous avons besoin de nouveaux Hommes de foi, en mesure de se battre pour la Lumière. C'est là notre seul espoir de revoir la paix dans ce monde, comme elle était présente il y a de ça des années ! s'exprima l'Évêque Neheri.

- Reformer le Collège ? Et avec qui à sa tête, mon frère ? Y avez-vous songé ? demanda Leander.

- Pas reformer le Collège. Créer le Cénacle. Bien que nous ayons besoin d'Hommes, nous ne pouvons pas nous permettre de recruter tout et n'importe qui. Cette institution doit être un cercle fermé, composé de valeureux en mesure de rejoindre la Main, et d'être à sa hauteur comme autrefois. Je propose, à sa tête, l'ancien Haut Maître Vicelame. rétorqua ainsi Hylan, le troisième maillon du Conseil.

- Soit. Alors qu'il en soit ainsi. Que l'on me trouve ce Haut Maître Vicelame. termina Neheri. »

Les Conseillers rouvrirent la porte de leur salle, terminant leur chapitre après une longue nuit interminable au plus grand étonnement des gardiens de la porte. Peut-être la fatigue et le sommeil avaient-ils finis par trouver une solution à la place de nos Conseillers, quoiqu'il en soit, ils ne pouvaient désormais plus faire marche arrière, marquant ainsi la création et l'écriture d'une nouvelle page de l'histoire d'Azeroth et de son Royaume humain. Il était temps pour notre nouveau Grand Maître de s'armer de courage et de ténacité comme le requérait son enseignement. Le chemin dédié à la re-formation d'un Ordre depuis ses vestiges demande du temps, et de l'énergie. C'est ainsi que l'Ordre naquît des cendres de son prédécesseur.

dQ50Zko.png

4LLoGsY.png

vvMrRQB.png

  • Like 1


0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

×
×
  • Créer...