Aller au contenu

Bienvenue sur Kuretar

La 8.3 est désormais live sur notre serveur. Survivez aux murmures de N'Zoth.

Avènement d'Azshara

Traversez la Grande Mer et tombez dans la gueule de Nazjatar, survivrez vous aux machinations de la Reine Azshara ?

Patch Barbershop

Désormais disponible, profitez d'un contenu exclusif créé par LadyFortunes, Drakes, Diantre et Mhen.

Flots de la Vengeance

Allez vous détrôner ou défendre le roi de Zandalar ?
Murmures
Bienvenue sur Kuretar 8.3 Ouvrez votre cœur au vide

Gérer une boutique et ses économies en RP


Namlor

303 vues

Dans ce court texte, je vais suggérer une manière RP de gérer votre commerce si vous interprétez un personnage marchand qui a une échoppe.

Il est évident que vous n'êtes pas toujours connecté ou présent pour gérer vos affaires et votre personnage existe même quand vous n'êtes pas connecté. Pour faire du RP dans un monde persistant il faut partir du constat qu'il a une activité professionnelle, un travail ou une occupation quelconque qu'il pratique en dehors des heures où vous jouez.
 

Je vais ici proposer des manières simples d'acter sur ces moments où vous n'êtes pas connecté et où votre personnage a pu faire fructifier ses affaires malgré tout.

Gérer sa boutique quand vous n'êtes pas connecté

1ère étape : décider d'un horaire d'ouverture pour votre commerce.

Si votre personnage est un commerçant qui se respecte, il sait se rendre disponible et donner un rendez-vous fiable à sa clientèle. Ici nous prendrons l'exemple de Nimlir Brouilleflaque, un gnome qui a un étal de fruits et de légumes. Il est ouvert tout les jours de 7h à 13h. Bien évidemment, rien ne l'oblige à jouer à ces heures-là et à vendre des pommes pendant 6 heures, mais si vous considérez que son activité commerciale se pratique à ces heures-là, on considère que Nimlir va travailler à ce moment et générer des revenus.

2ème étape : décider des prix moyens de vos marchandises.

Pas la peine de se lancer dans un inventaire complexe de tout les fruits et légumes disponibles, prenez le prix de deux ou trois articles phares, que vous considérez populaires auprès de la clientèle, faites une moyenne de ceux-ci. Nimlir vend la pomme de terre à 20 pièces de cuivre, la pomme à 10 pièces de cuivre et la carotte est à 15 pièces de cuivre... la moyenne sera de 15 pièces de cuivre.

3ème étape : c'est l'heure de jeter les dés

Maintenant que vous savez combien de temps vous travaillez, à combien vous vendez vos marchandises il va falloir déterminer le nombre de clients que vous avez. Là il va falloir faire preuve d'un peu de fairplay, de cohérence et de raison. Pensez-vous que votre étal de fruits et légume est susceptible d'attirer des centaines de personnes ? Certainement pas. Décidez d'un chiffre maximum et minimum de clients intéressés par votre boutique par heure. 

Nimlir pense qu'il peut avoir, dû à ses magnifiques compétences de vendeur de 2 clients à 12 clients par heure. Il va donc faire un /rand 2-12. Il va effectuer ce /rand à 6 reprises car il travaille 6 heures. Il obtiendra ces résultats ; 3, 3, 6, 10, 5, 4 = 31 clients en l'espace de 6 heures ! Pas mal. Il ne reste plus qu'à appliquer cette formule :

Nombre de clients de la journée x Prix moyen de vos marchandises

Dans notre cas : 31 x 15 pièces de cuivre = 4,65 pièces d'argent en une bonne journée de travail !

4ème étape (facultative mais plus réaliste) : déduisez vos coûts

Les 3 étapes devraient vous suffire à établir  votre recette de la journée pour votre personnage commerçant. Mais si vous voulez pousser le vice un peu plus loin, il faut déduire de vos recettes vos dépenses professionnelles. Cela peut être ;

  • Le salaire de vos employés éventuels
  • Le coût de production/d'achat de votre matériel, de votre produit
  • Des taxes, des impôts...

Vous pouvez choisir à peu près ce que vous devez soustraire à votre recette en fonction de ces différents facteurs. L'idée est tout de même d'être profitable à long terme, mais si vous ne voulez pas vous prendre la tête avec ces détails les 3 premières étapes sont suffisantes.

Que faire avec cet argent ?

Avoir de l'argent c'est bien. Mais qu'allez-vous en faite maintenant ? Votre bourse est bien remplie et vous êtes une cible pour les brigands et les pickpockets.

Ce que je vous suggère vivement est d'entreposer vos recettes dans une banque compétente telle que la Fiducia Pecunia. Est-ce une publicité explicite ? Oui. Est-que je devrais en avoir honte ? Non.

Votre personnage peut, en RP, cacher ses économies dans son slip, chez lui sous le matelas, dans un coffre, chez un(e) ami(e) ou même tout dépenser le jour même. C'est à vous de voir.

Cela étant dit, ce que je préconise ici c'est de garder une trace de votre argent inRP. Que vous soyez clairs et transparents sur la somme que votre personnage porte sur lui, sur la somme dont il dispose autre part, sur ses ressources en général. Personne n'aime se compliquer trop la vie, mais  si vous voulez jouer un commerçant ce sont des détails enrichissant le RP et permettant une cohérence accrue et une immersion renforcée. De plus  si vous vous faites voler, au moins, vous saurez à quoi vous en tenir.

 

  • Like 9
  • Thanks 1

3 Commentaires


Commentaires recommandés

Bonne initiative. Ta publicité explicite m'aura au moins servi à prendre connaissance de la Fiducia Pecunia, dont je n'avais pas encore entendu parler ! 😉

Néanmoins, la gestion d'une fortune aura beau apporter bien du réalisme et préoccuper les joueurs.. Il reste complexe d'envisager que tout le monde puisse partager une vision similaire des valeurs monétaires dans notre univers. Mais cela n'est pas forcé d'affecter nos artisans, c'est vrai, s'ils sont au moins volontaires pour appliquer ce genre de démarches utiles !

J'avais moi-même un jour pris l'initiative de créer un système monétaire complet et fréquemment actualisé dans une guilde, en veillant à répertorier toutes sortes de prix de biens divers sur une base de valeur monétaire assez réaliste.. D'autant qu'une conversion envisageable en argent réel pour faciliter la vision des joueurs à ce sujet. Et je dois avouer qu'une telle technique est d'autant plus simple, compréhensive, et suffisante.

Merci à toi !

Modifié par Evène
  • Thanks 1
Lien vers le commentaire

Tout comme Evène, je viens d'apprendre qu'il existait une banque. Merci pour l'idée que j'appliquerais certainement lors de l'ouverture de ma boutique.

  • Like 2
Lien vers le commentaire

Merci beaucoup pour ce tutoriel, voulant ouvrir une boutique j'allais partir clairement sur une base très simple, mais grâce à ce système, j'ai déjà commencé à me faire une fiche complète qui est réaliste, préférant ne pas abuser sur les revenus etc..

J'ai hâte de mettre ça en oeuvre et travailler en collaboration avec pas mal d'entreprises !

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

×
×
  • Créer...