Aller au contenu

Bienvenue sur Kuretar

Battle For Azeroth est désormais live sur notre serveur. Profitez de nouvelles aventures RP sur les continents en guerre d'Azeroth.

Bienvenue à Boralus

Profitez du Sanctuaire Alliance pour rejoindre Boralus et ses méandres politiques, comment permettre à Kul'Tiras de sortir de sa situation ?

L'Atelier

Nouvelle feature de Kuretar ! Retrouvez le projet dans nos dernières annonces.
Flash Infos
  • Hello !
  • Bienvenue parmi nous !
  • Un sanctuaire RP est accessible
  • Rendez-vous dans le club Boralus !
  • billets
    5
  • commentaires
    9
  • vues
    259

À propos de ce blog

Un tourbillon dans l'encrier ; Madame de Garfield vous livrera ses pensées profondes et réfléchies chaque semaine. La dame du peuple, à travers ses essais, va se jouer écrivaine engagée de sorte à motiver des débats politiques passionnés et initier des mouvements de révoltes morale et philosophique, dans toute la ville portuaire. Ses écrits constitueront peut-être la genèse d'une tempête provoquée par l'encre déposée par sa plume. Criminels, corrompus, craignez la puissance des mots pour fendre les cœurs, fuyez la justice mais ô grand jamais le courroux des vagues d'encre déchaînées.

Billets dans ce blog

Cinquième ancre : je murmure

Cinquième ancre : je murmure

« Mesdames, messieurs, lecteurs, je vous souffle ce murmure en espérant qu’il agisse en vous comme une boussole le ferait pour un navire égaré. Ouvrez bien vos yeux ; il se peut que ce que j’aie à dire vous fasse souffler du nez. En ce cas, relisez plusieurs fois, méditez sur mes mots et mes intentions.   Hélas, il s’avère que la noblesse ait laissé filer entre ses doigts la grandeur qui lui appartenait jadis vis-à-vis du petit peuple. Vous devez l’admettre ; les événements actuels tro

Nérine

Nérine

Quatrième ancre : je signe !

Quatrième ancre : je signe !

« Fidèles amis lecteurs, camarades, et lecteurs moins avisés de la cause. Lors de la réunion qui a été tenue en présence d’un public représentatif du peuple il m’a été donné de constater plusieurs problèmes que je vais tenter d’aborder et d’expliquer ;   Premièrement, une réticence qui tend fortement à la désunion. Nous l’avons bien vu lors de la rencontre les avis étaient extrêmement divergents et ce pour plusieurs facteurs. Je reconnais volontiers ma part d’erreurs là-dedans : en vou

Nérine

Nérine

Troisième ancre : je persiste !

Troisième ancre : je persiste !

« Fidèles amis lecteurs, vous qui continuez à dévorer mes écrits, permettez-moi de vous souffler ces quelques pensées, et si jamais elles vous choqueraient, réfléchissez-y encore et encore jusqu’à y trouver ma vérité ;   À la solidarité envers la justice ! À l’union avec la garde ! Je balaye ces injonctions dogmatiques. Les dernières exactions de nos forces du désordre sont indéfinissables tant elles dépassent l’entendement. Vous, Peuple, saurez comprendre mes pensées les plus pr

Nérine

Nérine

Deuxième ancre : j'accuse !

Deuxième ancre : j'accuse !

« Amis lecteurs, vous qui êtes désormais avertis, réfléchissez à ces quelques pensées volatiles, discutez-en avec vos proches, criez votre amour pour la patrie ; ne froncez pas, ne riez pas, ne haïssez pas ; révoltez-vous avec les mots, révoltez-vous avec le cœur !   À la tolérance ! Au changement ! À la mixité ! Je réfute ces injonctions dogmatiques. J’accuse, oui j’accuse ! Un peuple est peuple parce qu’il chérit une culture commune, parce qu’il est uni par la langue, par les mœ

Nérine

Nérine

Première ancre : j'ose !

Première ancre : j'ose !

« Sachez, amis lecteurs, qu’il vous faut bien ouvrir vos yeux, de sorte à comprendre minutieusement, rigoureusement chaque détail de ce que je vais annoncer en avant-propos, car oui, la tempête s’annonce ;   À la prudence ! À l’ignorance ! À l’innocence ! Je refuse catégoriquement de me plier à ces injonctions dogmatiques. J’ose ! Oui, j’ose ! Je haïs l’injustice sociale, je la médis ; elle m’horripile, me dégoûte, m’écœure. Alors oui, j’ose jeter la première ancre de mon cœur, j

Nérine

Nérine


×
×
  • Créer...